Races

Le Bobtail Japonais : un chat élégant au caractère jovial

chat bobtail japonais

Comme son nom l’indique, le Bobtail Japonais (ou Japanese Bobtail) est un chat oriental originaire du Japon dont la compagnie est particulièrement appréciée. Importé après la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis et en Europe, le Bobtail Japonais est une race encore peu présente en France, avec seulement 75 pedigrees délivrés par le LOOF en 2018. Principalement connu pour sa queue en forme de pompon et pour sa réputation de porte-bonheur ayant inspiré les statuettes japonaises de Maneki Neko, le Japanese Bobtail est un chat élégant qui possède un caractère jovial et espiègle. Moins indépendant que la plupart des chats domestiques, il adore qu’on s’occupe de lui et n’aime pas être délaissé.

Caractéristiques physiques du bobtail japonais

Le Bobtail Japonais est un félin de taille moyenne, au corps long et à la démarche élégante. Sa morphologie est de type médioligne. Le LOOF caractérise ce genre morphologique par une ossature solide, un corps rectangulaire, une encolure dégagée et des pieds ronds ou ovales. Plus précisément, le Bobtail Japonais appartient à la sous-catégorie des semi-foreign. Le corps des chats classés parmi cette catégorie est long et élégant, avec une ossature robuste et musclée. Les lignes et les courbes du Bobtail Japonais sont bien dessinées, nettes et souples. Son dos est bien droit et ses pattes fines et hautes. Il possède une allure naturellement élégante. La femelle est plus fine que le mâle, pour une taille au garrot équivalente.

Taille au garrot chez le mâle : Entre 23 et 25 centimètres.

Taille au garrot chez la femelle : Entre 23 et 25 centimètres.

Poids du mâle : Entre 3 et 4,5 kilos.

Poids de la femelle : Entre 2,5 et 4 kilos.

Pelage : Le pelage du Bobtail Japonais se décline en deux variétés : court ou mi-long. Possédant peu de sous-poils, cette race féline dispose d’une fourrure fine, douce et soyeuse.

Couleurs : Pour être admis au LOOF, la couleur du Bobtail Japonais ne doit pas être chocolat (brun), lilas (beige rosé), fawn (beige clair) ou cinnamon (cannelle). Toutes les autres couleurs sont autorisées. Les robes les plus prisées sont bicolores et tricolores. Au Japon, la robe traditionnelle du Bobtail est tricolore (noir, blanc et roux) et est nommée Mi-Ké.

Tête : Parfaitement triangulaire avec des pommettes hautes, un front arrondi et un nez allongé.

Oreilles : Grandes et dressées sur le haut de la tête.

Nez : Allongé et bien dessiné.

Yeux : Ovales, grands et expressifs. Les yeux bleus ou vairons (dits impairs) sont fréquents chez les individus possédant une robe blanche ou bicolore.

Queue : Courte, enroulée sur elle-même et formant naturellement un pompon, la queue du Bobtail Japonais est une particularité physique qui donne tout son charme à cette race. Cette singularité est par ailleurs appelée « queue chrysanthème » par les Japonais. Le Bobtail Japonais porte sa queue assez haut.

Histoire et origines du bobtail japonais

Originaire de Chine et de Corée, le Japanese Bobtail est arrivé au Japon durant la période Heian, à la fin du Xe siècle, sous le règne de l’Empereur Ichijō (980-1011). Souhaitant protéger ses manuscrits des rongeurs, l’Empereur fit importer des chats coréens et introduisit le Bobtail à sa cour. Durant plusieurs siècles, le Bobtail vécut comme un prince à la cour impériale, parmi l’aristocratie japonaise, par laquelle il était adoré et vénéré. De nombreuses œuvres d’art japonaises, peintures, fresques et estampes, témoignent de son passé glorieux.

Au XVIIe siècle, le Bobtail se voit néanmoins contraint de quitter sa vie aristocratique et confortable pour lutter contre l’invasion de rongeurs qui touche l’industrie de la soie. Présent dans les rues, les fermes et les usines de l’Archipel, il devient un Kazoku Neko, un chat domestique ordinaire. Sa popularité ne décroît pourtant pas car le peuple nippon l’apprécie tout particulièrement. En effet, le Bobtail est considéré comme un porte-bonheur, surtout lorsqu’il est pourvu de sa robe traditionnelle tricolore Mi-Ké. Très estimé, il a notamment donné naissance aux statuettes Maneki Neko qui ornent l’entrée des échoppes japonaises.

Le monde occidental ne découvre le Bobtail Japonais que tardivement : il est découvert par les Américains au cours de la Seconde Guerre mondiale. En 1968, il est exporté vers les États-Unis pour la première fois par une éleveuse américaine, Elizabeth Freret. Puis, il faudra attendre les années 1980 et l’importation d’un mâle américain et d’une femelle thaïlandaise par l’éleveuse Hélène Choisnard pour voir le Bobtail Japonais arriver en France. Encore aujourd’hui, cette race est peu présente dans l’hexagone.

Caractère et personnalité du bobtail japonais

Comme la plupart des chats originaires des pays asiatiques, le Japanese Bobtail est d’un tempérament agréable, facétieux et enjoué. Apprécié pour sa bonne humeur et son espièglerie, c’est un chat extraverti, amical et sociable. Qu’il s’agisse de ses maîtres ou d’étrangers, le Bobtail Japonais recherche constamment la compagnie des humains. Il n’aime pas particulièrement la solitude, même s’il s’en accommode plus facilement que certains de ses congénères racés. Tolérant avec les enfants et avec les autres animaux, le Bobtail Japonais est un chat facile à vivre. Il est particulièrement affectueux et aime qu’on s’occupe de lui. Il est souvent en recherche de caresses, de câlins et de jeux. Curieux et intelligent, il aime s’amuser et se dépenser.

Santé du bobtail japonais

Contrairement à de nombreuses autres races, le Bobtail Japonais ne souffre d’aucune prédisposition génétique ou héréditaire à certaines pathologies. De constitution robuste, il est plutôt résistant face aux maladies et possède une bonne longévité. Son espérance de vie moyenne est comprise entre 14 et 16 ans. Pour le maintenir en bonne santé, il est indispensable de l’emmener régulièrement chez le vétérinaire et de le faire vacciner contre les maladies félines les plus courantes : typhus, leucose, coryza et rage. Un traitement antiparasitaire régulier est également nécessaire.

Entretien, hygiène et toilettage du japanese botail

Le Bobtail Japonais n’exige pas beaucoup d’entretien. En effet, sa fourrure ne possède pas de sous-poils et s’entretient donc très facilement. Capable de faire sa toilette par lui-même, le Bobtail ne demande qu’un brossage hebdomadaire. Une fois par semaine, son maître veillera à le toiletter avec une brosse souple pour retirer les poils morts de son pelage. Un brossage régulier lui évitera d’avaler ses poils et de les recracher sous forme de boules de poils. Le Bobtail à poil mi-long nécessite un peu plus d’entretien que celui à poil court, surtout en période de mue. Pour compléter le brossage hebdomadaire, il est possible de lui nettoyer les oreilles et de lui brosser les dents pour éviter que celles-ci ne s’entartrent. Un détartrage chez le vétérinaire est également possible pour lutter contre le pourrissement des dents et la mauvaise haleine.

Alimentation du bobtail japonais

Le Japanese Bobtail n’a pas de besoins spécifiques en ce qui concerne son alimentation. Celle-ci doit s’adapter à chaque animal en fonction de son activité physique, de son âge et de son état de santé. Les chats sédentaires ou stérilisés ayant tendance à l’embonpoint, l’alimentation devra être rationnée en portions équilibrées et la nourriture ne devra pas être trop grasse. Une alimentation de qualité, spécialisée et haut de gamme, doit être privilégiée pour maintenir l’animal au top de sa forme. Le Bobtail Japonais se satisfait aussi bien des croquettes que des pâtées. L’introduction de nourriture humide dans le régime alimentaire permet toutefois de limiter les risques d’infection urinaire.

À quel type de maître convient le Bobtail Japonais ?

Pour être heureux, le Bobtail Japonais a besoin que ses maîtres s’occupent de lui. Bien qu’il exprimera rarement son mécontentement par des miaulements intempestifs, ce chat réclame beaucoup d’attention. Cette race conviendra particulièrement bien aux personnes qui recherchent un animal affectueux et docile. Facile à vivre, il est recommandé pour les familles ayant des enfants ou possédant d’autres animaux de compagnie. Sachant s’adapter à tout type d’environnement, le Japanese Bobtail s’accommode parfaitement à la vie en appartement. Même s’il aime pouvoir sortir quotidiennement, il fait partie des chats qui peuvent vivre exclusivement en intérieur.

Combien coûte un Bobtail Japonais ?

De nombreux critères déterminent le coût d’un chat racé et celui-ci peut parfois varier du simple au triple. Parmi les critères qui influencent le prix d’un chat pure race, on retrouve le sexe de l’animal, la rareté de la race et la difficulté à élever des chats de cette espèce, la qualité et la couleur de la robe, les titres et le pedigree des parents ainsi que la conformité aux standards imposés par le LOOF pour la race. Le prix peut également augmenter si la race est à la mode. Les élevages de Bobtail Japonais étant encore rares en France, il faudra compter entre 800 et 1100 euros pour acquérir un chat de cette race.

Le Bobtail Japonais : un chat élégant au caractère jovial
4.1 (81%) 40 votes

Laisser un commentaire