Races

Chat persan : une race de compétition sélectionnée pour les salons

chat persan

Le chat persan fait partie des chats les plus majestueux. Sa démarche altière et son pelage étoffé en font un chat de salon très recherché. Élégant et charmant, le chat persan remporte les concours de beauté, haut la patte, dans le monde entier. Mais il est aussi apprécié comme chat de compagnie pour sa douceur et son flegme naturel face aux situations trépidantes de notre quotidien. Cette adorable boule de poils au regard profond mérite un portrait complet. Voici quelques éléments pour mieux cerner cette mystérieuse patte de velours qui enchante le retour à la maison.

Histoire et origines du chat persan

Le chat persan descend d’un ancêtre lointain, d’origine perse, d’où il tient son appellation. L’Angora Turc, ainsi nommé et établi à la frontière turco-iranienne actuelle, séduit un aventurier italien qui l’introduit en Europe. La race est reconnue à la fin du XIXe siècle. Les anglais la font évoluer. Il trouve aussi sa place dans les appartements bourgeois où il prend ses aises. Après la seconde guerre mondiale, les États-Unis s’enthousiasment pour le chat persan et son charmant minois. Malheureusement, certains croisements donnent naissance à des problèmes de santé conséquents. Un retour aux caractères génétiques européens permet d’éviter le pire pour ce chat d’exception. Aujourd’hui, la plupart des chats persans sont les héritiers du Shorthair ou du Longhair et peut-être du flegme britannique, par mimétisme.

Le caractère du chat persan

Le Persan semble apprécier sa vie de chat d’intérieur avec philosophie. Il prend plaisir à se lover sur son coussin moelleux et profite de son temps libre pour dormir paisiblement. Il recherche volontiers une tendre compagnie et les gestes pleins d’attention. En revanche, il ne souffre pas de l’absence de ses maîtres durant la journée de travail. D’ailleurs, il ne dérange jamais le voisinage avec ses miaulements : il préfère s’exprimer d’un simple regard. Sociable, il ne cherche pas à conquérir du territoire et peut donc cohabiter avec ses congénères. Il apporte calme et tranquillité au foyer. Même une fois adulte, il reste joueur à ses heures.

Les caractéristiques physiques du chat persan

Véritable peluche vivante aux grands yeux expressifs, le chat persan doit sa renommée internationale à son pelage long et dense. Il fait partie des chats de taille moyenne mais peut aussi rentrer dans la catégorie des grands gabarits. Son sous-poil abondant gonfle sa silhouette et exagère sa rondeur. Il est pourtant massif, son poids varie de 2,3 à 6,8 kg. Il peut vivre à vos côtés de 12 à 17 ans. Il atteint sa maturité vers 2 ans, après une phase de puberté qui commence à 12 mois. La race persane inclut plusieurs sortes de robes et des couleurs variées. Il semble satisfaire toutes les exigences même si certains critères prévalent pour le pedigree. Le chat persan se caractérise par un crâne en forme de dôme et un museau plat. Ses petites oreilles arrondies et sa queue courte mais bien fournie contribuent à accentuer sa silhouette tout en rondeurs. Mais son magnifique pelage cache une ossature solide et une musculature puissante. Il incarne une certaine image de la force tranquille.

Les éventuels problèmes de santé du chat persan

Comme les autres chats, le Persan peut être infesté par des parasites qui affectent son état général et affaiblissent son système immunitaire. La teigne du chat entraîne des lésions cutanées. Les vers sont à l’origine de troubles digestifs qui peuvent dégénérer en diarrhées chroniques ou rachitisme. En cas d’infestation, le pelage devient terne et perd de sa superbe, des signes qui en disent long sur le malaise physique du chat. Un traitement vermifuge permet d’agir en préventif ou en curatif. La vermifugation préserve également l’homme de la toxoplasmose. Par contre, le chat persan peut développer une maladie génétique, connue sous l’abréviation PKD. Les cas restent isolés mais conduisent à une issue fatale. La polykystose rénale est responsable d’une insuffisance rénale et de la mort prématurée du sujet atteint. Pour éviter des situations dramatiques, il est conseillé d’acheter un petit dans une chatterie. Le sérieux des éleveurs professionnels vous garantit un chaton avec un pedigree LOOF sans risque d’une transmission génétique.

Le prix du chat persan

Pour acquérir un chaton, le montant à débourser peut varier du simple au double. Mais dans ce domaine, une bonne affaire ne peut se résumer à un petit prix. L’adoption d’un bébé chat craquant et en bonne santé vaut son pesant de bonheur ! Les éleveurs proposent des fourchettes allant de 900 à 1 500 € en moyenne, avec un prix qui varie selon le sexe et les couleurs. Le Persan Chinchilla fait partie des spécimens les plus prisés. L’investissement dépend également du type d’adoption : les critères recherchés ne sont pas les mêmes lorsqu’il s’agit de participer aux concours ou simplement d’adopter un animal de compagnie. Vous pouvez accueillir un chat persan abandonné auprès de la SPA. Les soins quotidiens à leur prodiguer font quelquefois leur malheur…

L’entretien du chat persan

La fourrure du Persan nécessite un entretien particulier. Il suffit toutefois de le brosser et de le peigner quotidiennement… rien d’insurmontable avec du matériel adapté ! Ces moments partagés renforcent d’ailleurs les liens. Le rythme d’un shampoing par mois convient parfaitement. De temps en temps, un nettoyage des oreilles s’impose : un mouchoir imbibé de lotion évite de blesser l’animal. Vous devrez épointer les griffes tous les 15 jours pour son confort. En revanche, l’entretien des yeux du Persan reste une particularité de la race. Il faut enlever l’excédent de larmes jusqu’à deux fois par jour. Un mouchoir imprégné d’une lotion adéquate doit être passé sur la paupière fermée, sans frotter.

Archétype de la beauté féline du chat, le Persan reste une race aux besoins spécifiques. Une bonne connaissance de son comportement et des soins à lui apporter s’avèrent indispensables avant toute adoption d’un chaton persan. À présent, vous voilà au fait. Nous vous souhaitons une belle histoire avec votre chat persan !

Laisser un commentaire