Comment calmer un chat ?

comment calmer un chat

Un chat énervé est un chat qui peut commettre des griffures, des mordillements, attaquer ses congénères (même pour jouer), etc. Ce sont des situations que l’on ne souhaite pas avoir à la maison, et on les comprend bien. Comment faire pour calmer un chat en toute tranquillité ?

C’est l’objet de ce billet. Nous allons vous partager plusieurs solutions avec des conseils.
On précisera tout de même que chaque animal est différent. Certaines solutions peuvent ne pas fonctionner avec le vôtre, mais auront des résultats avec d’autres sujets…

Les solutions présentes pour calmer efficacement un chat

Attention au jeu : c’est un excitant

Jouer avec le chat fait partie de nos conseils pour le rendre heureux. Les parties de jeu avec son animal de compagnie sont très agréables. Ce sont des périodes où on apprécie beaucoup la complicité qui se noue avec son compagnon à quatre pattes… Mais attention : c’est aussi un excitant.

On n’oublie pas que le chat, de base, n’est pas un “joueur”. C’est un chasseur. Il aime chasser des proies, toutes différentes, comme une balle ou la pointe d’un laser. Cette chasse que vous menez avec votre chat l’incite à chasser, car c’est un chasseur. C’est de cette façon qu’on pense qu’ils sont joueurs.

En montant en température, le chat peut se laisser aller. Il va être focalisé sur le jeu que vous lui partagez. Il voudra aller plus loin, plus vite. Et il n’acceptera pas que les barrières et obstacles que vous mettrez sur sa route. Par exemple, mettre une main ou un bras en opposition peut l’énerver et il va vous griffer pour atteindre son but.

Dans ce cas, dès que vous sentez que le chat va devenir incontrôlable, vous ralentissez la cadence, vous changez de type de jeu afin de l’apaiser. Il va se détendre… Si cela ne va pas, alors, ignorez-le, il va se calmer tout seul.

Recevoir du monde, affronter des situations nouvelles, phobie de quelque chose…

Le chat peut avoir peur de plusieurs éléments différents. On va retrouver la présence d’invités à la maison qui font du bruit ou qui le mettent dans une situation inconfortable. Lorsque vous passez l’aspirateur il peut se cacher et se mettre en position de défense pour se protéger.
Pour rassurer un animal qui a peur, il ne faut pas le pousser dans ses retranchements. S’il veut fuir, aller dans une autre pièce de la maison ou regagner l’extérieur de la maison, il ne faut pas hésiter à le laisser aller. Il va trouver une zone où il sera rassuré et conforté.
Quand ça ira mieux, il reviendra vers vous, ne vous inquiétez pas.

Un espace bien à lui, interdit aux autres

Le chat a besoin d’un espace qui lui convienne, d’un lieu qui lui appartiendra. Cet espace n’appartiendra à personne d’autre, y compris à un autre chat ou à un chien. C’est une sorte de panier pour chien, sa zone de confort et de réconfort.

Le félin qui possède son propre espace l’utilisera comme un refuge. C’est un lieu sécurisé et de confiance.

Personne ne doit venir l’embêter. Quand il ressentira un besoin, il y sera tout seul. Il n’est pas question que vous, le propriétaire de l’animal, veniez le déranger. Il pourrait s’énerver et se défendre, surtout s’il était en train de dormir, dans un sommeil profond.

L’ignorance, est-ce une bonne réponse ?

Vous avez peut-être un chat qui n’hésite pas à vous miauler dessus à 5 heures du matin. C’est fréquent. Certaines races de chat le feront plus que d’autres. Néanmoins, il y a une solution : l’ignorance.

En ignorant l’animal vous lui envoyez un signe fort, non pas de désamour, mais bien le message suivant : “ça ne sert à rien de miauler, tu n’auras rien”.

Il est vrai que les miaulements, parfois aigus, peuvent vous mettre de mauvaise humeur et de ce fait, vous cédez. Vous êtes énervés et vous décidez de lui apporter ce qu’il veut : un jeu, une caresse, de l’eau, à manger… Ce n’est pas la bonne méthode. En réagissant ainsi, le message perçu par l’animal est le suivant : en miaulant, j’obtiens ce que je veux. Ainsi, il va répéter cette action tout au long de sa vie.

Des moments de détente sont indispensables

Pour éviter de mettre le chat dans des situations de stress, d’anxiété et d’excitation, il y a plusieurs actions à réaliser au quotidien. Cet ensemble permet d’offrir un mode de vie sain, hygiénique et parfaitement adapté à la vie du chat.

Le logement où il se trouve doit être équipé de plusieurs objets qui ne seront réservés exclusivement que pour le chat. On va retrouver l’arbre à chat, le griffoir ou encore les jouets.

L’arbre à chat

C’est un élément qui peut prendre un peu de place. Il permet à l’animal de se détendre en grimpant sur le support, de faire des griffes, d’avoir un poste d’observation pour surveiller les éventuels prédateurs, etc.

La taille de l’arbre à chat doit être prise en fonction de la taille adulte de l’animal. Certains arbres à chats sont modulables.

Le griffoir

C’est très important, surtout pour un chat énervé. Le griffoir est un objet sur lequel l’animal fera ses griffes. Il en a besoin, surtout s’il ne va pas en extérieur. Si vous n’en avez pas, le chat fera ses griffes ailleurs, sur les meubles, sur le canapé ou encore sur les tissus. On doute que vous souhaitiez que ça arrive !

Les jouets

Les jouets vont détendre l’animal, car il pourra s’occuper tout seul. Il montera en excitation tout seul, et il redescendra aussitôt.
Il est préférable d’opter pour plusieurs jouets et d’envisager un roulement pour qu’il ne s’en lasse pas.

Calmer une chatte en chaleurs

Les chattes en chaleurs ne sont pas agréables pour tout le monde. L’animal va avoir ses hormones qui vont le travailler et il est possible qu’elle change de comportement.

Pour calmer une chatte en chaleur, il faut lui accorder de l’attention, mais pas trop, il faut jouer avec elle, mais doucement pour ne pas qu’elle monte trop en excitation, il ne faut pas la laisser sortir dehors, sans surveillance (sous-entendu, sans laisse). On évitera le contact avec les mâles bien entendu.

Ne jamais attraper un chat énervé par la peau du cou

En faisant cette manipulation, vous allez provoquer le mécanisme de défense de l’animal. Celui-ci peut se retourner, vous griffer, voire vous mordre.

Quand un chat est énervé, on ne le touche pas et on attend qu’il se calme, avant de le caresser et de passer un bon moment avec lui.

Avec toutes ces informations, vous êtes parés pour calmer votre chat, en toute situation ! Petite précision : on ne parle que d’un chat excité et non pas d’un chat hyperactif. Un article complet sur le sujet est disponible sur le blog.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here