Mon chat est pot de colle : pourquoi et que faire ?

chat pot de colle

Votre chat a beau être un animal indépendant, il n’en demeure pas moins, un animal pot de colle ? C’est un cas fréquent. Plusieurs causes expliquent un tel comportement. Fort heureusement, il existe des solutions, mais ce n’est pas toujours facile de les mettre en place, à cause de la personnalité du chat.

Beaucoup de propriétaires de chat trouvent ce phénomène amusant au début. Le problème est qu’il peut s’intensifier au fil du temps… et devenir problématique (comme pour une personne célibataire qui se met en couple et dont le chat se place au milieu ou fait vivre un enfer à sa maîtresse)…

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est l’hyperattachement, comment ces symptômes se manifestent, comment faire pour apprendre à vivre avec un chat collant et des solutions pour permettre une meilleure cohabitation avec tout le monde.

Comment un chat peut-il devenir aussi attaché à une personne ?

Les causes sont multiples et souvent involontaires de la part de l’humain. On parle d’hyperattachement chez les chiens, mais le phénomène se répand de plus en plus chez les chats et les chatons.

Les hommes, les femmes et les enfants prennent des animaux pour se confier et leur tenir compagnie. Le problème est là : ce sont des animaux. Ce ne sont pas des humains de substitution. De ce fait, les nouveaux propriétaires réalisent des actions humaines sur des animaux. Ils les cajolent, ils leur consacrent beaucoup de temps… et les animaux en profitent !

Dès lors qu’un changement va avoir lieu, l’animal ne supportera pas la distance mise en place par son ou ses propriétaires. Il va adopter un comportement pour vous faire comprendre qu’il a besoin de vous. En d’autres termes : il ne peut presque plus vivre sans vous.

L’autre cause qui peut expliquer l’hyperattachement félin sera le passé de chaton. Si le chat a été séparé trop tôt de sa maman ou qu’il s’agit d’un chaton que vous avez récupéré dans la rue, il va avoir besoin d’une “maman de substitution”. Ce rôle s’adresse aux personnes qui connaissent bien les chats. Il est possible de trouver une femelle maternelle qui prendra sous son aile le chaton en question.

Enfin, la dernière cause d’hyperattachement est la femelle en chaleur. C’est un phénomène moins grave. Quand celle-ci est en chaleurs, elle va se montrer très câline et proche de sa famille. Fort heureusement, quand les chaleurs sont finies, tout redevient à la normale.

Quels sont les symptômes d’un hyper attachement chez le chat ?

Les symptômes se devinent assez facilement.

L’un des premiers sera la présence du chat partout où vous êtes, parfois même dans la salle de bain ou les toilettes. Comme on l’a dit plus haut, au début c’est amusant, après ça devient gênant. Il est important de poser des limites.

Le second signe qui montre un hyper attachement chez le chat sera le miaulement. Il va utiliser différentes vocalises afin d’attirer votre attention. C’est un concert de sonorités pas toujours agréable. Le chat peut miauler à n’importe quel moment de la journée, ou même de la nuit. Qui n’a jamais entendu parler d’un Siamois qui miaule à 5H30 du matin, parce qu’il ne dormait pas avec sa maîtresse ? (Il s’agit bien d’une histoire vraie, l’ayant vécu !).

Le troisième élément qui montre un hyper attachement avec vous est le frottement du chat contre les jambes. Il ressent un besoin puissant d’être en contact avec vous. Peu importe la partie du corps. Cela peut être les pieds, les jambes, les bras, le ventre, la tête… tout peut y passer ! Une fois qu’il est contre vous, il ne va pas vous quitter et va vous suivre à la trace, surtout si vous changez de pièce.

Le quatrième symptôme qui justifie un hyper attachement est le réveil en pleine nuit pour trois motifs : soit il a faim, soit il est malade, soit il veut tout simplement être avec vous.

Certains chats sont malins. Ils vont attendre que la porte de chambre s’ouvre, puis ils vont se cacher sous le lit, attendre que vous vous couchez et il viendra vous faire des câlins et des papouilles.

Le cinquième et dernier symptôme qui indique un hyper attachement du chat est l’anxiété. L’animal ne supporte que très peu votre absence et s’arrache des poils quand vous n’êtes pas là. Comme pour le chien, ça peut aller jusqu’au sang…

Que faire pour réduire l’hyper-attachement chez le chat ?

Plusieurs actions toutes simples peuvent être mises en place par vous et vos proches. Tout d’abord, il est important, si vous vivez à plusieurs sous le même toit, d’expliquer les mêmes règles à tout le monde, même aux invités.

Lors de l’arrivée de l’animal à la maison, il faut éviter de le couver et de le surprotéger. Par exemple, il n’est pas nécessaire de lui donner un biberon. Le chaton doit comprendre qu’il est un animal domestique indépendant et doit se débrouiller tout seul.

L’animal, qu’il soit jeune ou adulte, dès qu’il arrive à la maison, c’est un évènement. Tout le monde est content et va lui faire beaucoup de caresses. Il ne faut pas. Il ne faut surtout pas. Le caresser de temps en temps, c’est bien. Le caresser tout le temps, non, c’est à proscrire. Si vous le faites, il viendra réclamer des caresses tout le temps, aussi bien à la maison quand vous regardez la télévision en amoureux ou en famille, que quand vous serez sur votre ordinateur…

Les règles de vie à la maison doivent être respectées par tout le monde. Le mot “non” doit être appliqué à un chat. Il doit être ferme, mais pas agressif. S’il veut une caresse, vous dites “non” fermement, et vous détournez votre regard de l’animal.

Pour les périodes où il n’y a personne à la maison, des jeux de stimulation mentale existent.

Ce sont des accessoires qui permettent d’occuper le chat en votre absence. Ils sont importants, car ils captivent leur attention et évitent qu’ils ne soient trop concentrés sur votre absence et qu’ils deviennent anxieux.

L’accès à ses jouets doit être libre, aussi bien quand vous êtes là que quand vous n’êtes pas là.

Pour les animaux anxieux et stressés, il existe des traitements à bases d’anxiolytiques. Ce sont des comprimés que votre vétérinaire vous donnera pour mettre votre compagnon dans de bonnes conditions à la maison.

Quelles sont les races de chat qui s’attachent très facilement à l’homme ?

Certaines races vont être réputées pour être affectueuses et (très) proches de l’homme. On retrouve le Siamois qui est certainement le roi. À ses côtés, il y aura l’Angora Turc, le Devon Rex, le Persan, le Sphynx, le Ragdoll, le Maine Coon, le Sacré de Birmanie et le Chartreux.
D’autres races de chat sont proches de l’homme, cette liste est non-exhaustive.

Dès l’arrivée du chat, il est important de mettre en place des règles et de laisser le chat à sa place de chat. Ce n’est pas un enfant et il ne doit pas être surprotégé. Cela vous évitera bien des situations inconfortables à l’avenir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here