American Curl

Originaire des États-Unis, cette race de chat est récente. Elle a été découverte, pour la première fois, en 1980. Son histoire est très simple à comprendre et les origines sont certaines.  

Elle a été rapidement reconnue par les deux fédérations américaines principales, à savoir la TICA (The International Cat Association) et la CFA (Cat Fanciers’ Association), respectivement en 1985 et en 1991.  

Cette race de chat est réputée pour être rare. On n’en trouve pas partout, ce qui fait son luxe et son charme.  

De forme rectangulaire, cet animal est de taille moyenne. Lors des compétitions d’exposition, l’animal est surtout jugé et noté sur ses oreilles puisque celles-ci représentent, selon les fédérations, entre 20 et 30% de la note.  

Sa taille est essentielle pour définir un bon chat. Sa longueur doit être égale à une fois et demi la hauteur du garrot. Les dimensions de sa taille sont importantes. Un animal trop grand ou trop petit sera pénalisé en exposition. Si les proportions sont trop importantes, il peut être disqualifié. 

On le retrouve sous deux variétés : l’american curl à poil long et l’american curl à poil court.  

Au niveau du caractère, on se retrouve sur une espèce qui devrait se comporter comme un chaton tout au long de son existence. Il n’y a pas de caractère spécifique à la race, c’est plutôt, un caractère pour chaque sujet.  

Néanmoins, cela reste un animal joueur et sociable. Il n’hésite pas à aller voir les membres de la famille pour s’amuser avec. Il accepte volontiers les autres animaux et reste relativement équilibré dans sa tête. Sans être très intelligent, ce chat sait bien se faire comprendre.  

Caractéristiques physiques de l’American Curl

Comme nous l’avons indiqué dans l’introduction, l’american curl doit répondre à des critères bien particuliers pour être qualifié en tant que tel. On rappellera l’importance d’avoir des oreilles bien dressées pour qu’elles soient conformes au standard de la race.  

La forme du corps est médioligne semi-foreign. Il est de taille moyenne et peut s’inscrire dans une boîte rectangulaire. Sa taille devra être idéale pour ne pas être pénalisée en concours.  

La musculature de l’animal est relativement longue et vive. L’ossature n’est pas trop développée, ni pas assez. Elle est correcte et supporte bien le corps de l’animal dans son intégralité.  

Les pattes sont parallèles et possèdent une bonne ossature. Elles sont légèrement musclées. Leur taille est moyenne, comme le reste du corps de l’animal.  

Taille au garrot mâle : entre 30 et 35 cm 

Taille au garrot femelle : entre 30 et 35 cm 

Poids mâle : entre 4 et 7 kg 

Poids femelle : entre 3 et 5 kg 

Couleur : toutes les couleurs et tous les patrons sont acceptés, indépendamment d’une robe à poil court ou à poil long. 

Poil : court ou long 

Tête : de forme triangulaire, elle est de taille moyenne. Elle est subtilement plus longue que large. Quand on regarde l’american curl de profil, on se rend compte que plusieurs courbes douces sont présentes.  

Nez : droit 

Yeux : sans être trop grands, ils sont espacés l’un de l’autre. Entre les deux, la largeur de l’espacement est d’environ un œil. La forme des yeux du chat est la noix.  

Oreilles : elles doivent former un arc de 90° au minimum jusqu’à 180° au maximum, en direction de l’arrière. La pointe de cette oreille ne doit pas toucher le crâne. Le cartilage de l’oreille sera rigide, sous peine d’être refusé en concours si celui-ci est mou. Un plumet doit faire son apparition à l’intérieur de l’oreille. Si l’oreille est intégralement refermée, alors, le chat est pénalisé. Les oreilles de cet animal sont grandes avec une large base. Elles se situent à mi-distance entre les côtés et le sommet de la tête.  

Queue : aussi longue que le corps, la queue du chat est épaisse à la base et finit toujours par s’effiler vers le bout et l’extrémité. 

Espérance de vie : entre 13 et 16 ans.

Histoire et origines

Le chat fondateur de la race est Shulamith. C’est une femelle avec une robe noire et à poil long. Elle possédait des yeux jaunes remarquables. Ce qui la distinguait était ses oreilles qui s’étaient naturellement recourbées vers l’arrière. 

Cette chatte a été recueillie, en 1981, aux États-Unis, en Californie. Le couple de californiens Monsieur et Madame Ruga, avaient un autre chat, certainement de la même portée. Ils l’ont appelé Panda. Seulement, Panda a vite disparu. Et Shulamith a mis bas quatre chatons. Parmi eux, deux avaient les oreilles recourbées. C’est forcément ce signe distinctif qui a attiré l’attention du couple et qui a décidé de garder ces chatons comme les éléments fondateurs de la race.  

Pour permettre un bon développement de la race, il est essentiel de s’entourer des bonnes personnes. Mais avant, il faut la faire connaître. Lors d’une exposition à Palm Springs, le couple présente la race à travers une amie, Nancy Kestrel. Le standard a été basé entièrement sur Shulamith 

Plusieurs croisements ont été autorisés afin de fournir une diversité génétique, nécessaire pour le bon développement de la race.  

Quelques mois plus tard, en 1985, la race est officiellement reconnue par la TICA. C’est en 1991 que la CFA reconnaît officiellement la race après l’avoir acceptée en 1986. Pour la CFA, cette race a été la première à avoir été reconnue avec deux longueurs de poils. C’est en 2002 que la FIFé l’a reconnue. 

La forme de l’oreille n’a pas toujours été bien accueillie par les éleveurs. Certains pensaient qu’elle causait une douleur au chat, au même titre qu’un inconfort. C’était vu comme une malformation. Fort heureusement, le chat se porte très bien et les éleveurs commencent à en parler dans le monde entier. En 1993, il y aurait environ 1000 chats de cette race qui seraient présents sur la planète. Pour la France, entre 2009 et 2013, le Livre Officiel des Origines Félines indique qu’il y a 114 inscriptions.

Caractère de l’American Curl

Le standard de la race n’établit pas un caractère spécifique à l’American curl. Néanmoins, les éleveurs sont nombreux à affirmer qu’il s’agit d’un chat sociable, malin, joueur, dynamique, intelligent et affectueux. C’est également un chat particulièrement amical, aussi bien envers les humains que les animaux.  

Il n’est pas bavard et son miaulement se fait discret.  

Certains sujets continueraient de se comporter comme un chaton durant tout le restant de leur vie.  

En revanche, il n’accepte pas bien la solitude et reste très attaché à sa famille et à son maître, celui qui s’occupera le plus sérieusement de lui.

Santé de l’American Curl

Le soin des oreilles est important. Elles doivent être entretenues régulièrement, sans utiliser un coton-tige, trop dangereux pour la santé de son conduit auditif.  

Il est très fiable sur le point de la santé. À l’heure actuelle, il ne connaît aucune maladie héréditaire ce qui signifie qu’il aura une durée de vie très longue. Sa santé lui permet de vivre de nombreuses années, sans aller voir le vétérinaire régulièrement.  

Pour augmenter la durée de vie de votre compagnon, il ne faut pas oublier les quatre vaccins principaux chez le chat.

Entretien

Ce chat est très facile à entretenir, peu importe la variété de l’animal. Un brossage régulier est amplement suffisant. Cependant, comme on l’a expliqué juste avant, une attention spécifique devra être apportée sur les oreilles vu qu’elles sont particulières chez ce chat.  

Alimentation de l’American Curl

La nourriture industrielle suffit largement pour cet animal. On recommandera davantage des croquettes haut de gamme avec un bon apport nutritionnel.  

Pour éviter de développer une obésité chez l’american curl, il est essentiel de le nourrir en fonction de l’activité réalisée.

À quel type de maître convient l’American Curl ?

On pourrait répondre « tout le monde » ! C’est un chat destiné à la vie en intérieur. Il est recommandé d’installer au moins deux litières dans une maison, ou une seule dans un appartement, à condition qu’il puisse y avoir accès tout le temps.  

La vie en appartement est pleinement adaptée, bien qu’il ne sera pas contre une vie dans une maison avec un jardin. Il ne sortira pas beaucoup. Il préférera rester auprès de son maître pour lui réclamer quelques caresses.  

Des jouets sont recommandés comme un arbre à chats ou le laser pour le dépenser un petit peu et créer une relation de confiance avec l’animal. Il est essentiel d’encourager le chat de compagnie à faire de l’activité physique pour qu’il maintienne un bon poids et ne soit pas sujet à l’obésité.

Le prix d’un American Curl

Le prix d’achat d’un American Curl se situe entre 900 et 1500€ selon l’élevage.  

Au vu de sa santé solide et robuste, il ne reviendra pas cher en entretien à l’année, notamment chez le vétérinaire. Il faut compter moins de 500€ pour toute l’année, avec les vaccins et les croquettes.