American Wirehair

American Wirehair

Mentalement, l’american wirehair est une race de chats très proche du shorthair, son cousin. Il est originaire des États-Unis et possède un caractère intéressant qui se rapproche fortement de son cousin. On peut donc le qualifier de calme tout en étant joueur et agréable à vivre dans un foyer.  

Physiquement, il note quelques différences plus ou moins importantes, notamment au niveau de son pelage. On regrette fortement quelques soucis de santé qui peuvent être plus ou moins importants. À l’heure où ces lignes sont rédigées, on note tout de même, deux maladies qui iront impacter sa santé à plus ou moins long terme.  

Au niveau de l’entretien, c’est un animal plus compliqué que d’autres, car il contient trois couches de poils, ce qui reste conséquent. Néanmoins, pour un chat avec autant de poils, les étapes sont relativement simples à réaliser.  

Ce n’est pas un chat naturel. Il en résulte d’une mutation génétique, ce qui explique son poil actuel. Afin de contrôler cette mutation, plusieurs croisements sont réalisés. Aujourd’hui, l’american shorthair est très utilisé pour des croisements, car le gène en question est dominant.  

Cette race de chat est récente. On ne la trouve pas partout, et en Europe peu de personnes connaissent son existence. C’est un animal qui reste très peu connu en dehors des frontières américaines.  

Caractéristiques physiques de l’American Wirehair

L’american wirehair est un animal au poil “particulier”. Celui-ci est court, dur et frisé à la fois. Très peu de chats ont ces caractéristiques.  

Historiquement, il tient de ses ancêtres. Ceux-ci étaient principalement des chats que l’on trouvait dans les fermes. C’est pourquoi il doit avoir un physique parfaitement équilibré avec des traits bien précis.  

Ce chat peut se placer dans une boîte rectangulaire. Il a un corps médioligne semi-cobby. Il fournira cette impression de puissance, au même titre qu’une ossature très forte. Ce n’est pas un très grand chat, puisqu’il fait entre 25 et 30 cm au garrot, pour les deux sexes. Au niveau du poids, on se retrouve sur des standards d’un chat avec un poids qui oscille entre 3 et 5 kilos pour les femelles et 5 à 7 kilos pour les mâles, qui seront plus costauds et plus imposants que les femelles.  

La taille de la longueur des pattes est moyenne. Pour être bien notées en concours, elles devront être musclées, solides et parallèles. Les pieds de l’american wirehair seront ronds.  

À ses débuts, cette race de chat était complètement blanche. Puis, d’autres couleurs sont venues. Néanmoins, toutes les robes ne sont pas acceptées. Le standard rejette la couleur lilas, la couleur cannelle ou encore la couleur chocolat.  

Taille au garrot mâle : entre 25 et 30 cm.

Taille au garrot femelle : entre 25 et 30 cm.

Poids mâle : entre 5 et 7 kg.

Poids femelle : entre 3 et 5 kg.

Couleur : les premiers chats de cette espèce-là étaient tous blancs. Aujourd’hui, plusieurs couleurs sont acceptées. Mais pas toutes. On n’acceptera pas un american wirehair avec une couleur lilas, cannelle ou chocolat. 

Poil : frisé, court et rêche.

Tête : de taille moyenne, la tête de ce chat doit posséder des joues pleines. Ce sont elles qui lui donnent un air chaleureux, tout en harmonie. 

Nez : relativement court, le nez possède la même largeur sur toute la longueur. Il est possible de trouver un stop lorsqu’on le regarde de profil.  

Yeux : ils sont d’une taille moyenne à grande. La forme arrondie de ces yeux doit être placée en biais sur la face de l’animal. La couleur des yeux se doit d’être assortie à la robe générale du chat.  

Oreilles : pas très ouvertes, les oreilles seront de taille moyenne. Un espacement marqué est là pour les séparer. 

Queue : avec une base épaisse, la queue de ce chat finit par s’effiler et s’affiner jusqu’à l’extrémité. Cette dernière doit être arrondie. 

Espérance de vie : entre 15 et 19 ans.

Histoire et origines

Ce n’est pas une race de chat naturelle. Elle descend de son cousin, l’american shorthair. Son existence n’a pas été provoquée par l’homme. Il s’agit d’une mutation génétique dont seule la nature a le secret.  

Au cours d’une portée d’american shorthair, en 1955 à proximité de New York, il s’avère qu’il y a eu un mâle dans la portée qui a eu cette fourrure. Il était roux. Le propriétaire de ce chat n’avait pas toutes les compétences et les qualités requises d’un éleveur pour en faire quelque chose. C’est pourquoi il a pris contact avec une professionnelle. C’était une éleveuse de chats. Elle s’occupait jusqu’alors, des chats dont la race est Rex. Elle en a profité pour prendre un autre chaton qui possédait le poil normal.  

Elle en a fait un croisement, ce qui a donné plusieurs chats frisés. Le gène étant dominant, le risque d’avoir des chats frisés était élevé. C’est ainsi que la race s’est lancée pour la première fois.  

La mutation génétique spontanée dont est sujet ce chat va causer l’apparition du poil frisé et crépu. Grâce à ce gène dominant, il est encore, aujourd’hui, croisé avec son cousin.  

C’est en 1987 que la race est officiellement reconnue aux États-Unis par la CFA. Au cours de la même année, il a été accepté et reconnu en France par le Livre Officiel des Origines Félines.  

Cet animal est arrivé en France au cours de l’année 1972. Malheureusement, son succès n’arrivera jamais, et aujourd’hui, c’est une race de chat assez rare en Europe.

Caractère de l’American Wirehair

Sans être identique à celui de son cousin, l’american wirehair possède de nombreux traits de celui-ci. C’est un chat sociable qui reste très affectueux. Il est doté d’un caractère équilibré. C’est un animal agréable à vivre et qui saura se fondre dans de nombreuses familles. Ce n’est pas un animal qui restera enfermé dans la maison. Il a besoin d’être dehors pour mener sa vie de chat. Il n’hésitera pas à escalader plusieurs murs. C’est un animal très agile et solide.  

Par ailleurs, il est sociable. Il pourra s’entendre avec d’autres congénères et les animaux de la ferme qu’il rencontrera, même les poules, les canards, les moutons…  

Contrairement à d’autres chats, ce n’est pas un animal collant. Cela ne veut pas dire qu’il refuse toutes les attentions de son maître, bien au contraire. Celles-ci sont indispensables. Il a besoin des caresses de celui-ci pour être bien équilibré et stable dans sa tête. En cas d’un manque de caresses et d’attention de la part de son maître, il n’hésitera pas à le lui rappeler, notamment par des miaulements, lui qui n’est pas trop bavard en temps normal.  

Il acceptera facilement d’être pris dans les bras, à condition qu’il le veuille. Il ne faut pas trop le faire. Sous peine de le mettre dans une situation inconfortable 

Le mode de vie de sa famille doit être sain. C’est un animal qui est doté d’une grande sensibilité, ce qui peut lui causer des petites angoisses s’il y a trop de changements et d’évènements anormaux.  

En ce qui concerne les enfants, il appréciera parfaitement vivre avec !

Santé de l’American Wirehair

De manière générale, cet animal possède une santé très solide. Malheureusement, certains sujets peuvent être touchés par des maladies plus ou moins graves, avec notamment la maladie génétique irréversible : la polykystose rénale. La seconde maladie qui peut mettre sa santé en danger, voire le conduire à la mort, est la cardiomyopathie hypertrophique.  

La première maladie concerne les reins quand la seconde touchera les parois du cœur. Il est possible de trouver des sujets qui soient sensibles aux problèmes de peau à cause de son pelage, réputé pour être un peu plus fragile.  

Tous les chats devront avoir été vaccinés contre les maladies classiques qui peuvent le toucher.  

On recommandera une attention toute particulière sur les oreilles du chat. Il est souvent sujet aux infections…

Entretien

Bien qu’il ait un pelage assez original et particulier, il devra être entretenu régulièrement et correctement. Au moyen d’un brossage par semaine, le wirehair pourra être en bonne santé. Il faut lui retirer tous les poils morts afin de l’entretenir au mieux et éviter les occlusions intestinales.  

Son pelage est sensible. C’est pourquoi la visite chez un toiletteur professionnel peut être une excellente opportunité.  

On n’oubliera pas de couper les ongles du chat deux fois par mois, pour éviter qu’il ne se fasse mal. S’il sort régulièrement sur du bitume, il pourra les limer par lui-même et cela ne sera pas nécessaire.

Alimentation de l’American Wirehair

La quantité de nourriture à fournir à l’american wirehair doit être correspondante à sa morphologie, mais également à sa dépense énergétique quotidienne. Pour être dans de bonnes conditions physiques, il a besoin d’une quantité de croquettes à la journée. Par la suite, il pourra se réguler par lui-même.  

Comme beaucoup de chats en sont sensibles, l’obésité peut être un souci majeur de santé. Il est important d’être vigilant sur ce point-là.  

N’hésitez pas à aller voir le vétérinaire pour en savoir plus sur la marque de croquettes à fournir à votre compagnon.

À quel type de maître convient l’American Wirehair ?

Initialement, l’american shorthair est un chat d’extérieur. L’american wirehair est également un chat d’extérieur qui passait beaucoup de temps dans les fermes. Il est donc recommandé d’opter pour une maison avec un jardin.  

Un grand appartement spacieux peut être suffisant, au même titre qu’il lui faudra beaucoup de jouets pour le dépenser. Un chat d’appartement mangera moins qu’un chat vivant à la campagne. Il faut en tenir compte.  

Tant que son esprit est occupé par différents jeux, ce chat s’adaptera pleinement à la vie que vous lui imposerez.

Le prix d’un american wirehair

Étant donné sa rareté, le prix d’achat d’un american wirehair se situe entre 900 et 1500€. On peut le trouver en-dessous de 900€, mais il faut s’assurer de son état pure race et de son pedigree.
Pour son coût à l’année, cet animal est correct avec un budget annuel compris entre 300 et 500€. Plusieurs facteurs détermineront les coûts à l’année, il ne s’agit que d’une fourchette de prix et d’estimations.