chat persan

Chat persan

Avec sa silhouette toute en rondeur, ses grands yeux expressifs et sa fourrure douce comme du velours, le Chat Persan a su séduire le monde entier. En effet, cette race féline est l’une des plus répandues et des plus appréciées par les propriétaires de chat. Le Persan a d’ailleurs longtemps été premier dans le cœur des Français, avant d’être détrôné du haut du classement général des races par le Maine Coon, le Sacré de Birmanie et le Bengal. Toutefois, sa popularité reste importante puisqu’il occupe toujours la quatrième place du classement, avec 2754 pedigrees délivrés par le LOOF en 2018. Chat de salon par excellence, le Persan allie beauté, élégance et noblesse de caractère. Animal de constitution fragile et susceptible de développer certaines pathologies, le Persan est un chat exigeant qui demande une attention toute particulière de la part son maître. Mais son caractère doux, affable et extrêmement gentil lui rendra au centuple.

Caractéristiques physiques du Persan

Court et massif, le Chat Persan possède une ossature solide, une musculature puissante et une silhouette arrondie. C’est un chat de taille moyenne à grande. Le LOOF classe cette race féline parmi le type bréviligne. Également appelée Cobby, cette catégorie comprend les chats ayant une corpulence courte et massive, une ossature forte, une encolure épaisse, une tête bien ronde, une queue courte et épaisse, ainsi que des pieds ronds. Le Persan possède une tête arrondie et large, un nez plat, dit écrasé, et de petites oreilles. Son pelage est le plus long de tous les chats racés. La taille et la corpulence varient peu entre les mâles et les femelles.

Taille au garrot chez le mâle : Entre 23 et 25 centimètres

Taille au garrot chez la femelle : Entre 22 et 24 centimètres

Poids du mâle : Entre 3,5 et 7 kilos

Poids de la femelle : Entre 3,5 et 7 kilos

Pelage : Abondante, très fournie et longue sur toutes les parties du corps. Le Persan possède un sous-poil très dense et très abondant. Sa collerette est très développée et descend jusqu’au ventre, entre les pattes avant. Le pelage du Persan est doux, fin et soyeux, très agréable au toucher.

Couleurs : Toutes les couleurs et toutes les combinaisons sont reconnues pour cette race: noir, blanc, roux, chocolat, cannelle, fauve, lilas, bleu et crème dans les catégories solide (uni) tabby (tigré), colourpoint, particolore ou tricolore.

Tête : Ronde et épaisse, avec un crâne en forme de dôme. Les joues du Persan sont pleines et larges, tandis que ses pommettes sont proéminentes. Lorsque le chat est de profil, son nez, son front et son menton sont alignés verticalement. L’expression du Persan est douce et amicale.

Oreilles : Petites, bien espacées et presque rondes.

Nez : Large, très court (écrasé) et possédant de grandes narines ouvertes. Le Persan possède un stop marqué et profond, placé entre les deux yeux.

Yeux : Ronds, grands ouverts et très expressifs. Leur couleur doit s’accorder à la teinte du pelage et être la plus intense possible.

Queue : Courte, épaisse et fournie. La queue du Persan se termine par un bout arrondi.

Histoire et origines du Persan

Appelés Angoras en raison de leurs origines orientales, les ancêtres du Persan furent importés de Perse et de Turquie et arrivèrent en France et en Italie à partir du XVIIe siècle. Au XVIIIe siècle, la compagnie du Persan était particulièrement appréciée par les dames de la Bourgeoisie qui fréquentaient les salons de thé. Mais ce n’est qu’au début du XIXe siècle, en Angleterre, que l’élevage et la sélection génétique des Persans débutèrent. Les premiers standards de la race furent publiés en 1889 par Harrison Weir, organisateur de la première exposition féline de Londres. Aujourd’hui, le Persan est l’une des races les plus répandues au monde.

Caractère et personnalité du Persan

Le Chat Persan est l’archétype du chat de salon. Appréciant par-dessus tout son confort et ses habitudes, il déteste qu’on le dérange pendant ses longues siestes ou qu’on modifie sa routine. D’un calme olympien, le Persan est un chat aux manières nobles et bourgeoises, symbolisant le luxe et la beauté. Doux et affectueux, il aime être flatté et caressé, mais apprécie également ses moments de solitude et de tranquillité. Sociable et extrêmement gentil par nature, c’est un animal très facile à vivre. Peu bavard, il ne miaule presque jamais.

Santé

En raison d’une sélection rigoureuse des gènes qui diminue la variété du capital génétique, les chats racés sont généralement de constitution plus fragile que les chats de gouttière. Ils possèdent moins de défenses héréditaires contre certaines pathologies ou maladies. Si toutes les races ne sont pas concernées, certaines espèces félines sont en revanche connues pour posséder une moins bonne résistance et une prédisposition génétique à certaines maladies. C’est notamment le cas du Chat Persan.

En raison de son nez plat, le Persan est fréquemment touché par des problèmes respiratoires ou des dysfonctionnements des canaux lacrymaux se traduisant par un écoulement au niveau des yeux. Un séquestre cornéen peut se développer chez le chat adulte, pouvant à terme nécessiter une opération chirurgicale pour ôter la cornée morte. En outre, le Persan peut souffrir de problèmes cardiaques, d’infections cutanées et de maladies de peau. Enfin, cette race est également prédisposée à développer des maladies au niveau des reins. Un pourcentage limité de Persans peut être atteint d’une pathologie génétique appelée polykystose rénale (PKD) se traduisant par l’apparition de kystes dans la région rénale. Seuls les animaux porteurs du gène de la maladie développeront la polykystose rénale. Un test ADN avant l’adoption permet de détecter les chatons porteurs de l’anomalie génétique.

Une vigilance accrue est donc requise pour les propriétaires de Chat Persan. Pour maintenir son animal de compagnie en bonne santé, a fortiori lorsqu’il est génétiquement prédisposé à développer certaines affections, il est recommandé de l’emmener régulièrement chez le vétérinaire, de le traiter préventivement contre les parasites et de le faire vacciner contre les maladies félines les plus répandues, telles que la leucose ou le coryza.

Entretien, hygiène et toilettage

Le Persan est une race de chat exigeante qui demande de nombreux soins. L’entretien et le toilettage de sa fourrure doivent être réguliers, à plus forte raison que ce chat n’est pas particulièrement efficace pour faire sa toilette par lui-même. Un brossage quotidien est nécessaire pour enlever les poils morts de son abondante fourrure. Un toilettage régulier permet également d’éviter que ne se forment des nœuds disgracieux qui seront difficiles à enlever une fois formés. Une attention toute particulière doit être portée au brossage de la queue car des parasites, comme les puces, peuvent s’y cacher. Pour les chats d’exposition, il est également recommandé de leur donner un bain hebdomadaire. Pour les autres, un bain toutes les deux ou trois semaines est généralement suffisant. En raison de la forme du nez, les yeux doivent être régulièrement nettoyés pour ôter les impuretés qui s’accumulent à cet endroit. Une à deux fois par semaine, vous pouvez laver le contour des yeux de votre chat avec coton imbibé d’eau tiède ou de lotion adaptée. Enfin, les oreilles du Persan doivent elles aussi être nettoyées régulièrement.

Alimentation du chat Persan

Le Persan ayant naturellement tendance à l’embonpoint, son régime alimentaire doit être strictement adapté à ses besoins. Des croquettes de haute qualité et spécialement conçues pour limiter les problèmes de peau ou les problèmes de reins développés par le Persan peuvent être achetées dans un magasin spécialisé ou auprès de son vétérinaire. Les croquettes de supermarché doivent être évitées.

À quel type de maître convient le chat Persan ?

Descendant d’une sélection rigoureuse opérée par l’Homme depuis plusieurs siècles, le Persan est un chat domestique qui a perdu quasiment tous ses instincts de prédateur. Il n’est ni bon chasseur, ni bon grimpeur, et préférera toujours l’intérieur douillet de son habitat aux environnements extérieurs. Le Persan vit exclusivement en intérieur, que ce soit en appartement ou en maison. D’un tempérament doux et calme, il peut être en contact avec des enfants mais ces derniers doivent apprendre à ne pas trop le solliciter. Le Persan est un routinier qui déteste qu’on change ses habitudes. Son maître doit donc avoir un mode de vie stable, ne pas prévoir de déménager trop souvent et avoir assez de temps à lui accorder, ne serait-ce que pour son toilettage quotidien.

Le prix d’un chat Persan ?

Le prix moyen d’acquisition d’un Chat Persan enregistré au LOOF est d’environ 950 euros. La fourchette de prix pour cette race est cependant très large : entre 500 et 2300 euros. Le coût d’adoption dépendra de la réputation de la chatterie, du pedigree des parents, du sexe de l’animal, de sa robe et de sa conformité aux standards de la race. Avant d’adopter un chaton, assurez-vous qu’il n’aura pas été séparé de sa mère avant trois mois, qu’il est bien vacciné, identifié par puce ou tatouage et qu’il est inscrit au LOOF. Vous pouvez également demander un test ADN pour la polykystose.

Chat persan
4.7 (94.62%) 26 vote[s]