Ragdoll : le chat d’intérieur par excellence

Le Ragdoll est l’une des races de chats les plus patientes (ou presque) de la planète. Ce n’est pas un animal compliqué à gérer. Il ne cherchera pas à sortir de la maison, il ne réclamera que des caresses. Pour les personnes âgées et les familles qui sont à la recherche d’un chat d’intérieur, le Ragdoll est l’idéal. C’est le chat d’intérieur par excellence.

Ses caractéristiques physiques en font un animal très beau et très joli. Il possède un poil doux et agréable au toucher. Il ne cherchera pas à fuir le contact, puisqu’il ne demande que ça. Sa perte de poil est correcte. Il est de grande taille avec un poids compris entre 3 et 8 kilos.

Quant à son caractère, c’est un chat récent avec une bonne intelligence. Il est calme et dévoué. Il n’a jamais montré ses griffes ou était agressif. Cependant, il peut avoir du mal à trouver ses repères dans un environnement où les cris et les voix fortes sont présents. On le recommande souvent aux individus qui vivent dans un cadre calme et agréable. C’est pourquoi il est parfait pour les retraités qui veulent un chat simple et facile à entretenir.

Caractéristiques physiques du Ragdoll

La croissance du Ragdoll est lente et nécessite du temps. Un Ragdoll, qu’il soit mâle ou femelle, finira de grandir aux alentours de ses deux ans. Sa taille est assez grande puisqu’il peut atteindre jusqu’à 38 cm au garrot. Son poids peut très facilement atteindre les 9 kilos chez le mâle. Pour la femelle, elle devrait peser entre 4 et 6 kilos. Des indices peuvent se trouver en fonction des parents.

C’est un animal qui possède une forme rectangulaire de manière générale. C’est un chat qui sera fier avec une longueur importante et une musculature qu’il n’hésitera pas à mettre en avant. D’ailleurs, si le Ragdoll avait une ossature trop fine ou des muscles trop peu développés, alors, il pourrait ne pas être reconnu en tant que tel.

Il possède une poitrine très avancée et bombée. C’est elle qui met en valeur le chat.

Ses pattes sont bien proportionnées et puissantes. Ce critère est important puisque si les pattes sont trop courtes et/ou pas assez développées, il sera disqualifié directement lors des concours d’exposition dont le but est de faire évoluer la race.

Sa queue, une fois repliée, doit atteindre les omoplates de l’animal sans difficulté. C’est une queue relativement longue et elle sera portée en panache.

Un chaton de cette race de chat n’aura pas de couleur à sa naissance. Il s’agit d’un animal qui verra sa couleur au bout du 2ème, voire du 3ème mois. Son poil sera mi-long et fin. Son poil est judicieusement composé, puisqu’il n’y a que très peu de sous-poil. Son poil de garde est là pour préserver au maximum sa fourrure et limiter la présence de nœuds qui pourraient l’endommager. Les robes du Ragdoll sont acceptées en trois patrons.

Taille au garrot mâle : entre 33 et 38 cm

Taille au garrot femelle : entre 30 et 35 cm

Poids mâle : entre 4 et 9 kilos

Poids femelle : entre 4 et 6 kilos

Couleur : trois patrons sont autorisés par le standard de la race que sont mitted, colourpoint et bicolores.

Poil : Mi-long et fin

Tête : de taille moyenne et en forme de triangle.

Nez : de profil, le nez possède un léger creux qui peut donner l’apparence d’un toboggan.

Yeux : de forme ovale, les yeux de ce chat sont particulièrement grands. Ils doivent être bleus, sinon le Ragdoll n’est pas reconnu comme tel, au même titre que la présence d’un œil trop petit ou trop rond.

Oreilles : de taille moyenne, ils suivent parfaitement les traits formés par le triangle. Elles sont plutôt larges à la base et possèdent une pointe arrondie. Dans le cas de la présence d’oreilles pointues, le chat posséderait officiellement un défaut. Lorsque l’animal est présenté de profil, les oreilles de celui-ci peuvent être légèrement penchées vers l’avant.

Queue : longue et portée en panache.

Espérance de vie : entre 12 et 17 ans.

Histoire et origines

Le Ragdoll a vu ses premiers jours aux États-Unis dans les mains d’Ann Baker, aujourd’hui, décédée. C’est une race de chat particulièrement récente. Sa création a été faite en 1963. Ann Baker, la « maman » de cette race s’occupait, jusqu’à présent des Persans. C’est alors qu’après avoir sélectionné Joséphine, une chatte blanche avec un poil mi-long, et Blackie, un chat dont l’origine n’est pas connue, se sont accouplés.

Deux ans plus tard, il est officiellement reconnu aux États-Unis. Afin d’arriver en France, il a fallu parcourir du chemin. Un couple d’éleveurs américains était particulièrement curieux à propos de cette race de chat. Ils en ont importé quatre (pour information, Ann Baker était particulièrement stricte quant au choix des futurs éleveurs).

En 1971, la maman du Ragdoll a créé l’International Ragdoll Cat Association. C’est une manière de conserver le contrôle sur les descendances de Jospéhine et d’assurer un bel avenir à la race.

C’est en 1981 qu’ilest arrivé en Angleterre, grâce à deux femmes anglaises, curieuses. Chacune prit un couple. Ce sont ces animaux qui sont les fondateurs de la race en Europe.

En 1986, Noëlle Vialatte a lancé un élevage de Ragdoll après avoir récupéré un animal de cette race aux deux personnes anglaises. Elle a fait une première portée en 1988. 5 ans plus tard, le premier club de race français sur le Ragdoll a vu le jour.

À cause de la croissance du sacré de Birmanie, il a mis du temps à se faire connaître aux yeux du grand public. Cependant, depuis 2007, il a conquis le cœur des français et est devenu une des races les plus appréciées de l’Hexagone. Il possède une plus grande popularité en Angleterre et en Scandinavie où il fait partie des chats les plus appréciés par les particuliers.

Caractère du Ragdoll

Le Ragdoll est l’une des races de chat les plus faciles de caractère. C’est un animal très affectueux qui ne cessera jamais de réclamer des câlins et des caresses pour être heureux et épanoui. Ce qui permet à cet animal d’être aussi intéressant, c’est sa capacité à être doux. Quand quelqu’un l’a dans ses bras, l’animal se sent en confiance et effectue une relaxation totale de son corps. C’est alors qu’il donne l’impression d’être une peluche vivante !

Ce n’est pas un animal qui miaulera fréquemment. Cependant, il peut se faire comprendre, à sa manière, ce qui est un point important, pour une bonne cohabitation avec sa famille. Les enfants devront respecter les signaux du chat pour éviter des problèmes par la suite.

C’est un animal discret et calme. Il ne faut pas s’étonner s’il est toujours à la recherche de son maître, car il ne supporte pas forcément d’être loin de lui, quand il est à la maison. S’il devait choisir entre une journée entière à se faire caresser ou avoir la possibilité de passer du temps au soleil, il préférerait la présence de son maître, bien plus rassurante pour lui.

Il n’est pas conscient du danger qui se trouve à l’extérieur. C’est pourquoi il faut être prudent si vous décidez de le laisser dehors. Il ne faut pas qu’il soit sans surveillance. Ce n’est pas un animal peureux.

Santé

Le Ragdoll est un animal particulièrement robuste et solide. Il possède une santé assez fiable. Toutefois, il faut être vigilant, car il peut développer deux maladies héréditaires connues dans cette race de chat.

La première cible le cœur avec la cardiomyopathie hypertrophique féline. C’est la cause d’un essoufflement très important chez le chat. La seconde maladie possible sera la polykystose qui s’attaque aux reins du chat de compagnie.

Entretien

Avec un poil relativement long, son entretien peut s’avérer long, fastidieux et fréquent. Il faut le brosser régulièrement (très souvent !) pour éviter la création de nœuds dans le poil de l’animal et lui apporter une situation d’inconfort.

Il ne sera jamais contre un bain chaud pour lui permettre de ne plus avoir de poils morts qui restent dans sa fourrure dense et soyeuse. N’oublions pas que le brossage est important pour retirer tous les poils morts qui se trouvent sur lui, car en faisant sa toilette, il pourrait avaler des boules de poils qui endommageraient son système digestif.

Un point régulier sur sa dentition, ses yeux et ses oreilles s’impose.

Alimentation du Ragdoll

Ce n’est pas le chat le plus actif de la planète. C’est de cette manière qu’il est parfait pour l’appartement et l’intérieur. Il ne lui faut pas une alimentation trop riche, ni trop grasse. C’est une race de chat qui peut être sensible à l’obésité.

Les croquettes haut de gamme prévues pour ce type de chat se révèlent être le meilleur compromis. Par ailleurs, assurez-vous de prendre les croquettes adaptées à la sexualité de votre compagnon (castré ou non).

À quel type de maître convient le Ragdoll ?

Le chat de la race Ragdoll est idéal pour vivre avec des animaux et des enfants. Il n’hésitera pas à réclamer des caresses et des câlins auprès des humains. Que son propriétaire vive dans une maison ou un appartement, cela ne pose aucun problème. C’est un animal casanier.

On le déconseillera à la campagne, il sera plus adapté à une vie en ville où il devra avoir la tranquillité et le confort nécessaires à un bon équilibre mental. Il n’est pas fait pour aller dehors.

En cas de déménagement, vous serez parfaitement tranquille, car il s’adapte à toutes les situations.

Le prix d’un Ragdoll

Le peix d’achat d’un Ragdoll au sein d’un véritable élevage peut dépasser les 2000€. Ce sont des chats pure race avec une lignée très précise. La fourchette de prix actuelle pour cette race de chat est comprise entre 700 et 2300€.

Au niveau de l’entretien, le Ragdoll ne coûte pas cher, tout dépend des croquettes et de l’état de santé de votre animal. En moyenne, il faudra compter 650€ par an.

4.9
34