Autre

Combien de temps dort un chat ?

combien de temps dort un chat

Animal joueur et facétieux, le chat aime se nicher dans des endroits insolites ou se lover sur les genoux de son maître pour dormir. Consacrant les deux tiers de sa vie à se reposer, le chat est réputé pour être un grand dormeur. Mais combien de temps consacre-t-il chaque jour au sommeil ? Et pourquoi dort-il autant ?

La durée normale du sommeil chez le chat

Le quotidien du chat se compose de siestes, de phases de sommeil profond, de périodes d’éveil et de jeux. La quantité et la qualité de son sommeil varient selon son âge, sa personnalité et son mode de vie.

Le sommeil chez le chaton

Les premiers jours de sa vie, le chaton passe l’essentiel de son temps à dormir en compagnie de ses frères et sœurs, bien au chaud contre sa mère. Le nouveau-né peut dormir jusqu’à 20 heures par jour. Ces longues heures de sommeil permettent à son cerveau et son système nerveux, mais aussi à ses muscles et ses organes, de se développer correctement. Durant cette période, le repos du chaton est léger et agité. Son corps est secoué par de petits mouvements et il émet des couinements et des sons pendant son sommeil. À partir de trois semaines, son temps de sommeil évolue, tout comme sa façon de dormir : il commence à connaître des périodes de repos plus profondes et à dormir en solitaire. À partir de cinq semaines, le sommeil du chaton devient comparable à celui d’un chat adulte.

Le sommeil chez le chat adulte

En moyenne, le chat adulte dort entre 12 et 16 heures par jour, ce qui représente deux tiers de son temps. En comparaison, un humain passe en moyenne un tiers de sa vie à dormir. La réputation de grand dormeur du chat n’est donc pas usurpée. Pour se reposer, il aime les endroits calmes, chauds et douillets, de préférence en hauteur. Il est également à noter qu’un chat d’extérieur dort plus longtemps qu’un chat d’intérieur. En raison d’une activité physique plus importante, le besoin de récupération du chat d’extérieur est beaucoup plus grand. Il pourra ainsi dormir jusqu’à 18 heures par jour contre 12 à 14 heures pour un chat qui reste à la maison.

Le sommeil chez le chat âgé

En vieillissant, le chat a besoin d’un temps de sommeil plus long. Même s’il conserve ses traits de caractère principaux, le chat senior devient plus paisible, aime davantage la tranquillité et dort plus souvent. Il peut ainsi consacrer jusqu’à 20 heures par jour au repos… comme lorsqu’il était chaton. Ce besoin grandissant de sommeil est naturel. Il provient de la diminution d’activité physique et d’un mode de vie plus sédentaire. Il ne doit pas être confondu avec un besoin de dormir causé par une maladie. Les chats âgés de plus de 12 ans sont en effet plus sensibles aux maladies et infections, il faut donc être vigilant et surveiller à la fois leur sommeil et leur état de santé général.

Les différentes phases de sommeil chez le chat

Le chat possède un sommeil polyphasique, c’est-à-dire que son temps de sommeil est réparti sur plusieurs périodes de la journée. Si sa période de sommeil principale est nocturne et dure une huitaine d’heures, le chat se repose également tout au long de la journée grâce à de nombreuses siestes. Le sommeil du chat est divisé en plusieurs cycles qui se répètent plusieurs fois : une première phase de sommeil lent et léger, suivie d’une phase de sommeil profond et paradoxal durant laquelle le chat rêve.

La phase de sommeil léger est la plus longue. Elle dure entre 20 et 30 minutes et représente 9 à 12 heures du temps de sommeil total. Durant cette phase, l’activité cérébrale ralentit, tout comme la respiration, mais le tonus musculaire reste élevé afin de permettre au chat de se réveiller en cas de stimulation (ou de danger).

La phase de sommeil profond et paradoxal ne dure que 5 minutes environ. Comme son nom l’indique, le chat dort profondément durant cette étape. Son tonus musculaire est faible et il est plus difficile de le réveiller. En revanche, l’activité cérébrale est particulièrement forte et le corps de l’animal est secoué par de légers spasmes. Pattes, queue, oreilles et vibrisses s’agitent en fonction des rêves ou cauchemars que le chat fait. Durant cette phase, les yeux du félin sont également en mouvement derrière ses paupières closes.

Pourquoi les chats dorment-ils autant ?

Chaque chat possède son propre rythme biologique. Celui-ci dépend principalement de son mode de vie, de ses facteurs génétiques et de son environnement. Mais qu’importe sa race ou son caractère, qu’il vive en ville ou à la campagne, le chat possède un instinct de prédateur solidement ancré dans ses gênes. C’est cet instinct hérité de ses ancêtres sauvages qui explique le sommeil et le rythme de vie du chat domestique. Calqué sur le mode de vie de ses proies, le chat est particulièrement actif à l’aube et au crépuscule. En effet, c’est à ces périodes de la journée que le chat traque ses proies. Et s’il dort autant, c’est pour récupérer entre deux parties de chasse. Dormir lui permet d’économiser ses forces, son énergie et sa chaleur corporelle afin d’être au meilleur de sa forme lorsqu’il retourne chasser. Même si le chat domestique chasse beaucoup moins qu’autrefois, et davantage pour s’amuser que pour se nourrir, il a conservé cette habitude.

Quand le chat dort moins bien et moins longtemps

La quantité et la qualité du sommeil du chat constituent un bon indicateur de la santé et du bien-être de l’animal. Un sommeil trop long ou trop court peut être causé par un problème de santé ou par un mal-être généralisé. Il convient d’être attentif au moindre changement d’habitudes et à la qualité du sommeil de son chat pour déceler tout comportement suspect.

Les causes d’un sommeil trop court

Lorsqu’un chat dort peu, plusieurs facteurs peuvent être en cause. L’animal peut tout d’abord souffrir d’hyperactivité ou d’anxiété, ce qui l’amène à dormir peu ou à se réveiller souvent. Le manque de sommeil peut également être synonyme d’hyperthyroïdie. Il s’agit d’un trouble hormonal qui survient fréquemment chez le chat âgé et qui provoque de l’hypertension, rendant l’animal nerveux et turbulent.

Que faire ?

La première chose à faire est d’observer son chat et de surveiller l’apparition d’autres symptômes. S’il présente des signes supplémentaires de stress, comme le léchage excessif de ses poils ou le marquage par griffades ou par urine, il est probable que son sommeil trop court soit dû à l’anxiété. Il faut donc chercher la cause de son mal-être et y remédier : son environnement est-il adapté à ses besoins ? L’arrivée d’un autre animal ou d’un enfant a-t-elle bouleversé ses habitudes ? S’ennuie-t-il ? Des solutions existent pour calmer l’anxiété et la nervosité : compléments alimentaires, diffuseur d’hormones, réorganisation de l’habitat, etc. Consulter son vétérinaire ou un comportementaliste animalier peut s’avérer utile pour comprendre l’origine du mal-être de son félin et pour pouvoir trouver une solution adaptée.

Si le chat présente d’autres problèmes de santé, comme la perte de poids, des diarrhées ou vomissements, un pelage qui tend à devenir terne, il souffre peut-être d’hyperthyroïdie. L’emmener chez le vétérinaire est primordial pour qu’il puisse bénéficier d’un suivi médical et d’un traitement adapté.

Quand le chat dort beaucoup

Les causes d’un sommeil excessif

Même si le chat est un animal qui dort beaucoup, il existe des situations où son temps de sommeil devient anormalement long. Le plus souvent, lorsque le sommeil du chat s’allonge et devient excessif, c’est signe d’un problème de santé important. Un chat qui dort trop est un chat qui souffre d’une maladie ou d’une blessure. Lorsque l’animal est fiévreux, il semble abattu, vidé de son énergie et préfère se cacher pour dormir. Il répond beaucoup moins aux sollicitations de son maître et peut même aller jusqu’à l’ignorer. S’il souffre beaucoup, il peut également se montrer agressif. Dans d’autres cas, un sommeil exagéré peut indiquer une dépression et un ennui très profond.

Que faire ?

L’excès de sommeil doit inquiéter les propriétaires d’un chat qui devront se montrer attentifs à l’état de santé global de l’animal. Une perte d’appétit et un changement de comportement, comme de l’agressivité par exemple, sont des signaux alarmants qui doivent être pris au sérieux. Prendre rapidement rendez-vous chez son vétérinaire est la chose à faire. Toutefois, si l’animal ne présente pas d’autres symptômes, il souffre peut-être de dépression. Pour pouvoir y remédier, il faut trouver la cause du mal-être. Souvent, le chat dépressif s’ennuie. Il faut le solliciter davantage, lui démontrer plus régulièrement son affection à travers des câlins ou des caresses et le stimuler avec des jeux et des jouets. Un comportementaliste ou un vétérinaire peuvent aider à mieux comprendre ses besoins.

Combien de temps dort un chat ?
4.9 (97.27%) 22 vote[s]

Laisser un commentaire