Autre

Combien de temps vit un chat ?

combien de temps vit un chat

Depuis quelques années déjà, le chat a détrôné le chien au rang d’animal domestique préféré des Français. Qu’il s’agisse d’adopter un chat, un chien ou tout autre familier, l’arrivée d’un animal chez soi est toujours source de joie et de bonheur. Mais il s’agit également d’un engagement de long terme, une responsabilité à endosser sur plusieurs années. Avant d’accueillir un nouveau compagnon chez lui, le futur propriétaire peut légitimement se demander combien d’années il pourra partager avec son chat. Quelle est l’espérance de vie du chat domestique ? Jusqu’à quel âge peut-il vivre ? Un chat de race vit-il plus longtemps qu’un chat de gouttière ? Et comment accroître la durée de vie de son félin ? La lecture de cet article répondra à toutes les questions que vous vous posez sur l’espérance de vie du chat.

L’espérance de vie moyenne d’un chat

Comme l’espérance de vie des humains, la longévité des chats domestiques a augmenté ces dernières décennies. Grâce aux progrès de la médecine et de la chirurgie vétérinaires, mais également grâce à une amélioration des connaissances sur le bien-être des félins domestiques, les chats vivent aujourd’hui plus longtemps et en meilleure santé. En moyenne, l’espérance de vie du chat est comprise entre 12 et 15 ans, mais peut varier en fonction de nombreux critères. Le sexe, la race, le mode de vie, l’alimentation, les soins vétérinaires reçus, la génétique et l’environnement sont autant de facteurs qui peuvent influencer la durée de vie du chat. Aujourd’hui, les vétérinaires estiment qu’un tiers des chats peuvent vivre plus de 12 ans. Avec des soins réguliers, un environnement adapté à leurs besoins et une alimentation équilibrée, les chats peuvent facilement vivre en bonne santé jusqu’à 15 ou 16 ans. Le pourcentage de chats âgés de plus de 16 ans représente 18 % de la population féline.

Il est généralement admis qu’une femelle possède une espérance de vie légèrement supérieure à celle du mâle. Par ailleurs, la stérilisation accroît la longévité des chats. En effet, cette intervention permet de diminuer les risques de maladies chez la femelle. Elle prévient également les risques de fugues pendant la période des chaleurs. Ces escapades non contrôlées peuvent être à l’origine de bagarres, de maladies ou d’accidents qui détériorent la santé de l’animal et diminuent son espérance de vie.

Quelle est l’espérance de vie moyenne d’un chat de gouttière ?

Surnommé autrefois « chat de gouttière » par les Parisiens en raison de ses vagabondages sur les toits de la ville, le chat domestique commun est un chat qui ne possède pas de pedigree. Il est issu d’un croisement de plusieurs races. Sans identification possible de sa lignée, il ne peut être inscrit au LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) qui recense tous les chats pure race de France. Bien que son surnom de « chat de gouttière » lui soit resté, le chat commun ne vit plus vraiment à l’extérieur : c’est celui qu’on croise majoritairement dans nos foyers. Enfin, le chat de gouttière est parfois confondu avec le chat de race Européen, aussi appelé European shorthair, en raison de caractéristiques physiques similaires.

Même si l’espérance de vie du chat de gouttière est généralement élevée, en raison d’une constitution plus robuste, elle dépend de nombreux facteurs. Lorsque le chat de gouttière est retourné à la vie sauvage, on le qualifie de chat haret et sa durée de vie est généralement plus courte : environ 7 ans. En effet, le chat haret ne bénéficie pas de vaccins ou de soins apportés par l’Homme. Il est donc plus susceptible de contracter des maladies ou de voir s’infecter ses blessures. Son alimentation est également de moins bonne qualité et disponible en moindre quantité.

Le chat d’intérieur a-t-il une espérance de vie supérieure ?

À l’inverse du chat haret ou du chat errant qui vagabonde entre plusieurs foyers, le chat d’intérieur possède une belle longévité. Qu’il vive en maison ou en appartement, le chat d’intérieur bénéficie de conditions matérielles confortables qui lui assurent une bonne santé. Grâce aux soins prodigués par son maître et son vétérinaire, grâce à une alimentation équilibrée et régulière et grâce à un environnement sécurisé dans lequel il se sent heureux, le chat domestique peut vivre de longues années. S’il est correctement soigné, la durée de vie du chat d’intérieur est comprise entre 15 et 20 ans. Toutefois, lorsqu’un chat vit en appartement ou lorsqu’il n’a pas la possibilité de sortir à l’extérieur, son environnement doit être adapté afin d’éviter l’ennui, la dépression et l’obésité, des maux qui peuvent réduire son espérance de vie.

Les chats de race vivent-ils moins longtemps que les chats de gouttière ?

Même si l’espérance de vie du chat dépend pour beaucoup de facteurs externes, comme l’environnement, l’alimentation ou le mode de vie, les chats de race sont connus pour posséder une constitution plus fragile que celle des chats de gouttière. Ils sont en effet plus susceptibles de développer des maladies ou des tares génétiques. Toutefois, les avancées de la médecine vétérinaire ont permis de faire des progrès dans ce domaine. En moyenne, les chats de race vivent un peu moins longtemps que les autres chats, mais chaque félin est unique en matière de santé et longévité. Certaines races sont plus prédisposées que d’autres à développer certaines pathologies, il est donc recommandé de se renseigner avant d’adopter un chat racé. Cependant, il existe toujours une exception à la règle. Certaines races sont réputées pour être plus résistantes que les autres, comme le Maine Coon, le Sacré de Birmanie ou le Siamois qui peuvent vivre entre 14 et 16 ans.

Quel est l’âge du plus vieux chat du monde ?

Selon le Guinness des records, le plus vieux chat du monde était en réalité une chatte. Prénommée Creme Puff, cette chatte américaine du Texas est décédée à l’âge de 38 ans. Née en août 1967, elle s’est éteinte en août 2005, trois jours après avoir célébré son trente-huitième anniversaire. Et même si son titre est ardemment disputé, son record n’a toujours pas été officiellement battu. En revanche, une autre anecdote amusante concerne Jake Perry, le propriétaire de Creme Puff : il possédait un autre chat, surnommé Granpa, né en 1964 et décédé en 1998… à l’âge de 34 ans ! D’après monsieur Perry, la longévité exceptionnelle de ses deux chats serait liée à leur régime alimentaire peu conventionnel : bacon, œuf, brocoli et… café !

Nos conseils pour prolonger l’espérance de vie de votre chat

Pour augmenter l’espérance de vie de votre chat, il faut avant tout prendre soin de sa santé. Des visites régulières chez le vétérinaire sont essentielles pour maintenir votre compagnon en forme. La prévention est mère de sûreté en matière de santé : des vaccins à jour et des traitements antiparasitaires réguliers permettent au chat d’être moins vulnérable face aux maladies. La stérilisation de votre chat ou de votre chatte lui permettra également de mener une vie moins risquée. En effet, lorsqu’elle est stérilisée avant ses premières chaleurs, vers 6 mois, la chatte aura moins de chance de développer au cours de sa vie une tumeur mammaire, souvent à l’origine d’un cancer. Elle sera par ailleurs protégée contre les maladies de l’appareil reproducteur, telles que le pyomètre ou la métrite. En outre, la stérilisation permet d’éviter les risques de fugue chez le mâle comme chez la femelle. Elle permet donc de prévenir les accidents et les maladies qui peuvent survenir quand le chat se sauve pendant la saison des chaleurs et qui diminuent son espérance de vie.

Pour qu’un chat vive le plus longtemps possible, son alimentation doit être équilibrée et adaptée à ses besoins. Pour le maintenir en forme, vous devrez ajuster son régime en fonction de son âge et de sa morphologie, de sorte à couvrir ses dépenses énergétiques. Si votre chat est stérilisé ou sédentaire, il devra suivre un régime plus strict afin d’éviter l’obésité. Pour stimuler votre chat, il est également recommandé de planifier des séances de jeux avec lui. Outre le fait que jouer avec lui est bon pour son moral, c’est également un moyen de lui faire faire de l’exercice. Les chats qui ne sortent pas à l’extérieur ou qui sont stérilisés sont généralement plus touchés par l’embonpoint, ce qui peut avoir des effets négatifs sur leur santé.

Le mythe des sept vies du chat : d’où vient-il ?

Le chat est à l’origine de nombreuses légendes, croyances et superstitions. Selon certaines d’entre elles, le chat posséderait sept ou neuf vies. Le mythe des vies multiples du chat se transmet de génération en génération à travers le monde et puiserait ses origines dans les civilisations antiques. Le chat était un animal vénéré par les Égyptiens qui le croyaient immortel et capable de se réincarner plusieurs fois. Mais ce serait le dieu hindou Shiva qui lui aurait accordé ses neuf vies. La légende raconte que Shiva aurait accordé cette bénédiction aux félins après avoir rencontré un chat paresseux qui se serait endormi après avoir compté jusqu’à neuf.

Combien de temps vit un chat ?
5 (99.05%) 21 vote[s]

Laisser un commentaire