Education

Promener son chat en laisse : comment faire ?

comment promener son chat

Par nature, le chat est un animal curieux et aventureux qui aime pouvoir aller et venir sans contraintes. Épris de liberté, il aime les longues promenades en pleine nature. Explorer, chasser, surveiller son territoire, dormir et se réchauffer au soleil, grimper aux arbres ou jouer à cache-cache dans les buissons… L’extérieur regorge d’activités passionnantes pour le chat, mais recèle également de nombreux dangers. Laisser sortir son animal de compagnie, c’est prendre le risque qu’il puisse se perdre, se blesser ou faire de mauvaises rencontres. Les propriétaires de félins se divisent ainsi en deux catégories : ceux qui préfèrent garder leur animal en sécurité à l’intérieur de leur foyer et ceux qui choisissent de laisser leur chat vivre sa vie de félin comme il l’entend.

Pourtant, il existe un compromis entre ces deux modes de vie : promener son chat en laisse. Si l’idée prêtait à sourire il y a encore quelques années, aujourd’hui, cette pratique fait de nombreux adeptes. Quels sont les bienfaits de la promenade en laisse pour le chat ? Existe-t-il des inconvénients à cette pratique ? Et comment apprendre à son chat à marcher en laisse ? Dans ce dossier, nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur la promenade du chat en laisse.

Quels sont les avantages de la promenade en laisse ?

Si certains chats préfèrent se contenter du confort douillet du foyer de leurs maîtres, d’autres aiment pouvoir sortir et explorer le vaste monde. Tous les propriétaires ne sont pas à l’aise à l’idée de laisser sortir leur animal de compagnie préféré car l’extérieur est un endroit plein de dangers. Promener son chat en laisse est un compromis qui peut s’avérer idéal : cette pratique permet de ne pas frustrer le chat qui aurait envie de sortir, tout en proposant une alternative plus sécurisante pour l’animal et son maître. En outre, pour les chats qui vivent en appartement ou en maison sans jardin, la promenade en laisse est le seul moyen de pouvoir mettre le nez dehors.

Les bienfaits d’une balade à l’extérieur sont nombreux pour le chat. Elle confronte l’animal à de nouvelles sensations, lui permet d’exprimer sa curiosité naturelle et d’assouvir son désir d’exploration. La nature offre des stimulations intéressantes pour le chat, comme des odeurs ou des bruits qu’il n’a pas l’habitude de sentir ou d’entendre dans l’espace clos de son foyer. Prendre l’air le temps d’une promenade avec son maître permet au chat de sortir de la monotonie de son quotidien.

En outre, cette pratique permet à l’animal de faire de l’exercice, d’améliorer sa condition physique et de se maintenir en forme. Elle est donc particulièrement recommandée pour les chats sédentaires ou ayant tendance à l’embonpoint.

Enfin, les vétérinaires et comportementalistes animaliers s’accordent à dire qu’une promenade en laisse peut réduire les risques de fugues. En effet, cette pratique serait tout indiquée pour les chats qui ont tendance à fréquemment s’échapper de l’habitation. Grâce à la promenade en laisse, le propriétaire apaise la frustration de son félin, ce qui l’incite à moins fuguer.

Il est également à noter que la promenade se veut être un moment de détente et de plaisir pour le propriétaire et pour l’animal. Il s’agit d’un moment privilégié entre le chat et son maître, un moment de partage et de complicité permettant de renforcer les liens d’attachement qui les unissent.

Quels sont les inconvénients de cette pratique ?

Si tous les animaux aiment flâner dehors et profiter des bienfaits de la nature, le chat reste une espèce territoriale qui n’aime pas toujours sortir de sa zone de confort. En effet, pour marquer son territoire, le chat dépose son odeur sur les meubles et les murs de son foyer. Sentir son odeur a un effet apaisant sur lui. Lorsqu’il quitte son environnement habituel, il perd ses repères olfactifs et peut rapidement se sentir anxieux et paniqué. S’il n’est pas habitué à sortir, se confronter à l’extérieur peut être une expérience négative pour lui, source de stress et de peur. Si les sensations nouvelles (odeurs, bruits) peuvent être des stimuli positifs pour un animal curieux, ils peuvent aussi avoir l’effet inverse sur un chat timide ou craintif. En outre, même si une promenade en laisse est plus sûre pour le chat qu’une balade en solitaire, les risques d’accidents ou de fugues ne sont pas inexistants. Si l’animal prend peur pour une raison ou une autre, ou s’il échappe à la vigilance de son maître, il peut réussir à s’enfuir ou se blesser. De même, lorsqu’un chat quitte la sécurité de son foyer, il devient plus vulnérable aux maladies et aux parasites. Avant toute promenade à l’extérieur, que ce soit en laisse ou en solitaire, le chat doit être vacciné et à jour dans ses rappels, mais également protégé contre les puces, les tiques et les parasites intestinaux.

Enfin, pour certains propriétaires et experts animaliers, promener son chat en laisse est une hérésie. Animal indépendant par excellence, le chat ne supporterait pas la contrainte que représente une laisse. Pour être heureux, un chat aurait besoin d’être libre de ses mouvements et devrait toujours pouvoir se promener comme il l’entend. Et surtout, il aurait besoin de ces longues balades en solitaire, sans personne pour le surveiller.

Quel est le matériel nécessaire pour promener son chat ?

Pour promener son chat en laisse, il faut choisir un matériel adapté. Il est fortement déconseillé de choisir un collier pour promener son chat. En effet, les risques d’étranglement sont très importants avec cet accessoire. Confronté à un danger, une menace ou à un autre animal, un chat ne possède pas les mêmes réactions qu’un chien. Il risque de paniquer, de se débattre et de vouloir s’enfuir en hauteur. Un collier risque alors de le blesser au cou et aux cervicales. Sans compter qu’en se débattant, le chat pourrait parvenir à le retirer et à s’enfuir.

Pour promener son chat en toute tranquillité, mieux vaut opter pour un harnais. Grâce à son attache au niveau des omoplates, le harnais est à la fois plus confortable et plus sécurisant puisque les forces de traction de l’animal sont réparties sur l’ensemble du corps. Choisissez un harnais réglable afin de l’adapter à la morphologie de votre animal.

Le choix de la laisse dépend du type de promenade que vous envisagez. Pour une balade en ville, optez pour une laisse légère, courte et solide qui vous permettra de maintenir votre compagnon au plus près de vous. Pour une balade à la campagne, dans un parc ou dans un jardin où les accidents de circulation sont minimes, vous pouvez préférer une laisse avec enrouleur qui laissera un maximum de liberté à votre chat. Ainsi, il sera en mesure de laisser plus facilement libre cours à sa curiosité et ses envies d’exploration.

Promener son chat en laisse : comment procéder ?

La première chose à faire avant de promener son chat en laisse, c’est l’habituer au port du harnais et de la laisse. Pour commencer, vous pouvez aider votre compagnon à se familiariser avec ces accessoires en les lui faisant porter à la maison. Pour que votre chat ne fasse pas trop attention à son harnais, vous pouvez le distraire en lui proposant de la nourriture ou un jeu. Mieux vaut également lui apprendre à marcher en laisse à l’intérieur avant de tenter l’aventure dehors.

Lorsque votre compagnon est accoutumé à ses accessoires, vous pouvez faire un premier essai à l’extérieur. Pour sa première sortie, il est conseillé d’emmener votre animal dans un lieu calme et tranquille. Si possible, privilégiez les lieux fermés, comme un jardin clôturé, afin d’éviter tout risque de fugue en cas de problème. Ne laissez jamais sortir votre chat sans avoir bien vérifié au préalable que son harnais et sa laisse sont bien attachés. Pour commencer sa première promenade en douceur, vous pouvez prendre votre chat dans vos bras ou l’encourager avec des caresses afin de le rassurer. Si vous sentez qu’il panique ou qu’il ne se sent pas bien, rentrez-le à la maison. Vous pourrez tenter l’expérience une autre fois. Pour les premières promenades, privilégiez des séances courtes et ne brusquez jamais les choses. Vous pourrez allonger progressivement la durée de ces escapades si votre compagnon montre de l’intérêt pour cette nouvelle activité.

Nos conseils pour réussir cet apprentissage

Apprendre à son chat à marcher en laisse est un processus long qui nécessite de la patience et de la douceur. Il est plus facile de familiariser votre compagnon à cette activité lorsqu’il n’est encore qu’un chaton. Le renforcement positif, c’est-à-dire récompenser plutôt que punir, fonctionne particulièrement bien chez nos amis félins. Encouragez et récompensez votre chat avec des caresses ou des friandises pour lui apprendre à marcher en laisse.

Soyez également observateur et adaptez-vous à la personnalité de votre chat. Si votre compagnon est d’un naturel calme, timide ou craintif, la promenade en laisse n’est certainement pas adaptée pour lui. Au contraire, si votre animal est curieux et aventureux, il pourrait apprécier cette expérience. Toutefois, si vous constatiez que votre chat ne se sent pas bien lors de vos promenades, n’insistez pas et renoncez à ces sorties. Cette activité ne devrait être pratiquée que si elle procure un réel plaisir à votre petit félin.

Promener son chat en laisse : comment faire ?
4.5 (90%) 20 vote[s]

Laisser un commentaire