Santé

La pelade chez le chat

pelade chez le chat

Le pelage de votre chat en dit long sur son état de santé et si sa belle fourrure se met soudain à se dégrader de façon anormale, que ses poils chutent abondamment et que des plaques apparaissent sur sa peau, cela signifie qu’il est atteint de pelade. Il convient dès lors de réagir rapidement, de déterminer  l’origine de l’affection  et de prodiguer à votre animal de compagnie les soins adaptés. Afin de faire les bons gestes, lisez notre article qui explique ce qu’est la pelade, quelles en sont les causes et quels soins donner à votre animal s’il en est atteint.

Qu’est-ce que la pelade du chat ?

La pelade chez le chat se manifeste par une perte anormale de poils qui ne doit cependant pas être confondue avec la mue, phénomène naturel positif et nécessaire pour la santé de votre animal qui se produit deux fois par an à chaque changement  de saison. Effectivement, le poil, tout comme le cheveu humain, se détache et tombe quand il meurt. Sa durée de vie est limitée ce qui est tout à fait normal. Aussi, au printemps et à l’automne, votre chat perd beaucoup de poils sans que ce soit inquiétant. Le pelage mort, différencié par un changement de couleur et de texture laisse simultanément place au nouveau et c’est le cas pour tous les chats, quel que soit leur race.

Cependant, la pelade du chat se caractérise, elle, par une dépilation générale ou localisée qui est alors associée à une maladie et s’accompagne dans ce cas de manifestations telles que l’apparition de pellicules, des démangeaisons ou encore des plaques rouges sur le corps de l’animal.

Quelle est l’origine de la pelade du chat ?

La pelade du chat peut avoir plusieurs origines aussi nombreuses que variées. La perte de poils chez votre chat est anormale si elle s’accompagne de symptômes supplémentaires, c’est-à-dire si elle est localisée par plaques sur son corps et si elle donne lieu aux démangeaisons ou plaques rouges sus-citées. Dans ce cas, il faut l’emmener rapidement chez le vétérinaire afin qu’il en trouve la cause et la traite.

Plusieurs maladies peuvent occasionner une pelade chez votre chat :

  • Les maladies du métabolisme (affections hormonales, maladie de Cushing).
  • Les maladies parasitaires (gale, teigne).
  • Le stress.
  • les allergies.

Le stress

C’est une explication fréquente à la pelade qui affecte votre chat. S’il est particulièrement angoissé ou sensible, il se mettra à lécher systématiquement et de façon continue l’une de ses  pattes ou son ventre. Cela provoquera la perte de ses poils et une irritation de sa peau qui se couvrira alors de plaques dont la désinfection devra être effectuée régulièrement.

Les maladies parasitaires

Une maladie parasitaire peut provoquer une pelade chez le chat. Il en existe plusieurs dont les plus courantes sont la teigne et la gale.

La teigne

La teigne est due à des champignons microscopiques qui se logent dans la peau de l’animal et se nourrissent de la kératine des poils de votre chat. Cette affection engendre des lésions rouges sur tout le corps. Si votre chat est victime de teigne, il faut vous désinfecter les mains après chaque contact avec l’animal et traiter votre maison avec un puissant fongicide pour détruire ce parasite très contagieux et résistant.

La gale

Quant à la gale, c’est une dermite très contagieuse causée par la présence d’acariens qui engendrent des affections cutanées et elle se manifeste par des démangeaisons intenses et localisées qui entraînent elle aussi la chute du poil. La gale, chez le chat, se porte généralement sur l’oreille et peut provoquer en plus de la pelade, une otite chez votre animal qui va  se mettre à gratter et à secouer son oreille en permanence. Si celle-ci est remplie d’un cérumen foncé et qu’elle exhale une odeur nauséabonde, une consultation s’impose également.

Les maladies hormonales

Si l’influence des hormones n’est pas visible à l’œil nu sur l’état d’un chat, elle n’en est pas moins capitale sur la santé de votre animal, qui, affecté par un déséquilibre, peut manifester des réactions telles que la perte anormale de des poils. La pelade de votre chat est occasionnée par une pathologie hormonale si sa perte de poils est symétrique et qu’elle concerne le dos et les flancs.

Les allergies

Engendrées par une mauvaise alimentation, par la présence d’acariens ou de parasites externes ou encore  par le pollen, elles se manifestent par des plaques rouges, des démangeaisons et une perte excessive de poils notamment sur les cuisses et sur le fessier de l’animal en cas d’allergie à la salive de puce. Il s’agit alors de passer en revue tous ces éléments à tour de rôle afin de déceler la cause de l’allergie et de l’éradiquer par le traitement adéquat.

Comment traiter la pelade du chat ?

On a pu constater que les causes de la pelade du chat sont multiples, ce qui implique alors un nombre important de traitements possibles. Si votre chat est victime d’une perte de poils pathologique, la meilleure initiative à prendre pour être certain d’administrer le bon traitement à votre animal est de consulter un vétérinaire. Celui-ci  prescrira une pommade antiparasitaire en cas d’infection par la teigne ou par la gale ou un programme alimentaire adapté en cas d’allergie.

Dans le cas où la pelade serait causée par le stress, le vétérinaire administrera des anxiolytiques et conseillera un suivi psychologique de l’animal lors de séances chez un comportementaliste spécialisé.

Enfin, il est judicieux d’adopter des gestes préventifs afin de protéger votre chat de la pelade.  Procédez donc au brossage régulier su pelage de votre chat pendant la mue afin d’éliminer les poils morts et empêcher le chat de les avaler. Par ailleurs, veillez à l’alimentation de votre compagnon afin d’éviter les allergies alimentaires et pour préserver la qualité de son poil en ne lui proposant que des croquettes haut de gamme.

Quoi qu’il en soit, la moindre chute anormale ou excessive de poils en dehors de la mue, surtout lorsqu’elle est accompagnée d’autres symptômes, doit vous alarmer et vous conduire chez le vétérinaire qui identifiera avec certitude le trouble dont souffre votre chat et lui prescrira le traitement adéquat.

Laisser un commentaire