Punir son chat : comment faire ?

punir un chat

La punition chez un chat n’existe pas. Le chat n’est pas comme le chien. Ce sont deux espèces animales totalement opposées et différentes. Nous allons les présenter au cours de cet article.

Les punitions peuvent être présentes sous différentes formes, mais leur efficacité varie d’un animal à un autre. Le fait de punir son chat peut le conduire à créer une situation de stress trop importante, si bien que le félin peut se retrouver en dépression. Un animal dépressif va adopter des problèmes de comportement plus ou moins importants et peut générer des conflits entre vous et le chat.

Dans cet article, nous allons évoquer les différences qui existent entre le chat et le chien, développer pourquoi les punitions ne sont pas toujours efficaces et vous présenter notre conseil pour savoir comment s’y prendre afin de créer un comportement qui réponde à vos attentes.

Les différences entre le chat et le chien

Le chien ne pense pas de la même manière que le chat. Le chat sauvage est un animal solitaire. Il ne pensera qu’à lui. Il n’est pas domestiqué ni conçu pour faire confiance à l’homme. En cas de problème avec sa famille, il n’hésitera pas à s’en échapper. Ses talents de chasseur lui permettent d’assurer sa survie en tuant de petits animaux afin de se nourrir.

Le chat aura beaucoup plus de mal à faire confiance à une famille. Même s’il n’y reste que pour manger, s’il ne se sent pas en confiance dans la famille, il fera tout pour éviter le propriétaire qui le réprimande de trop.

De plus, un chat qui souffre d’une anxiété suite à des punitions trop fréquentes sera un animal qui va générer des problèmes de santé. On peut retrouver la malpropreté, des situations de stress, de l’agression masquée et/ou redirigée sur d’autres membres de la famille ou d’autres animaux, etc.

Le chien de son côté ne cherchera qu’à satisfaire son maître. Certains canidés sont plus têtus que d’autres, c’est vrai, et auront leur petit caractère. S’il se fait punir par son maître, il voudra à tout prix modifier son comportement pour le satisfaire et éviter de le décevoir à nouveau. Toutefois, la punition doit être intelligente et constructive. Si elle est utilisée à mauvais escient, les conséquences peuvent être importantes et créer une grande situation d’anxiété chez l’animal. Enfin, il ne faut pas oublier que le chien descend du loup et a eu l’habitude de vivre en meute. C’est un animal social.

Le chat et le chien ne seront pas punis de la même manière. Toutefois, il est possible de les punir si cela s’avère nécessaire. Mais quelle méthode adopter ?

La punition chez le chat est-elle efficace ?

Selon la vision humaine, le félin doit être puni, car il n’a pas adopté le bon comportement à un instant précis, à vos yeux. Cela peut être le fait de voler de la nourriture, de faire ses griffes sur un meuble ou sur le canapé, de faire ses besoins un peu partout… Il est vrai que ce sont des situations irritantes ! Naturellement, on va vouloir punir l’animal. Seulement comment s’y prendre ?

Il faut d’ores et déjà retenir que la punition chez le chat est souvent inefficace. Elle ne va conduire qu’à augmenter son niveau d’inquiétude et d’anxiété. Parfois, le chat peut arriver à craindre l’homme qui le punit. Si ces punitions sont trop fréquentes, le chat peut tendre vers la dépression. La situation est identique si la punition est trop sévère.

Il faut comprendre que la punition va rendre l’animal stressé et anxieux. Ce sont des conséquences directes d’un animal qui va avoir des problèmes de comportement. S’il continue, toujours selon votre vision, de faire des bêtises, l’anxiété va s’amplifier. Les punitions qui ne sont pas adéquates peuvent créer des situations dramatiques comme l’agression redirigée. On parle d’agression redirigée lorsque l’animal va attaquer un autre animal de la maison et/ou un autre membre de la famille. C’est rare qu’il se retourne contre son maître, car il en a peur… Mais ce n’est pas impossible.

Comment punir efficacement son chat ?

Comme nous l’avons dit plus haut, il existe plusieurs méthodes pour punir un chat. Selon notre expérience (et notre point de vue est partagé par plusieurs experts félins de renommée internationale), la seule technique qui marche est de créer un comportement de substitution. C’est-à-dire de rediriger son comportement vers un autre comportement afin de répondre à son propre besoin.

Prenons l’exemple de la griffure sur le canapé. Si vous le prenez en flagrant délit, prononcez un “non” ferme et déplacez le félin vers l’endroit où il peut faire ses griffes. Dès qu’il commence à faire ses griffes sur l’espace qui lui est réservé, il faudra le récompenser immédiatement avec de la nourriture. Cette technique mettra du temps. Il ne va pas penser à vous faire plaisir (comme pourrait le faire le chien), il va vouloir obtenir une récompense, car c’est ce qui l’intéresse le plus. Ainsi, en réorientant son comportement, il sait qu’il va avoir une récompense et répondre à son besoin de griffer. Il ne souffrira plus de cette situation de stress ni d’anxiété.

Une méthode reconnue à l’international

Nous ne sommes pas les seuls à utiliser cette méthode. Les comportementalistes félins sont nombreux à recommander cette technique. Elle a fait ses preuves et le chat l’adhère plutôt bien.

Pourquoi faut-il bannir les autres méthodes ? Les punitions physiques, verbales ou encore violentes sont à bannir. Les études scientifiques et comportementales qui ont été réalisées ont bien confirmé qu’il n’y a pas de concept de domination et de hiérarchies interespèces qui existent.

Malheureusement, ce sont des méthodes “rapides” et “faciles à mettre en œuvre”, alors certains propriétaires de chat les utilisent… Ce sont ces mêmes personnes qui auront des difficulté pour lire le langage corporel du chat, de comprendre quand il va bien (ou quand il va mal), de passer du temps avec lui pour résoudre des problèmes comportementaux et qui vont qualifier leur animal comme étant difficile. Et c’est triste, car à la fin, ils fuguent ou ils se retrouvent abandonnés à la SPA alors qu’ils n’ont rien demandé…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here