Mon chat fait ses griffes partout : pourquoi et que faire ?

chat qui fait ses griffes

Les chats sont des animaux qui possèdent des griffes. Ce sont les “ongles” des humains. Les griffes sont importantes pour son épanouissement et sa santé. Elles lui permettent de bien se déplacer, de s’agripper et de garder un équilibre dans des situations plus ou moins périlleuses.
Avant d’exposer des solutions à ces griffades, il faut comprendre pourquoi l’animal a besoin de faire ses griffes. C’est l’objet de cet article où nous allons vous présenter toutes les solutions qui existent pour qu’il arrête de faire ses griffes un peu partout, y compris sur les meubles de la maison.

Pourquoi le chat a-t-il besoin de faire ses griffes ?

C’est peut-être votre cas : votre animal fait ses griffes dans plusieurs meubles, notamment ceux qui sont en bois, les canapés, les tapis et bien d’autres endroits et supports… Comment l’expliquer ? Tout simplement parce qu’il a besoin de faire ses griffes. Il ne faut pas se mettre en tête qu’il le fait pour vous “provoquer”. Les griffes du félin doivent être aiguisées et utilisées comme il faut. C’est une manière, pour lui, de communiquer avec d’autres chats grâce à des substances qui se dégagent. Ces substances sont appelées les phéromones. Elles contiennent tout un panel d’odeurs qui permettent à l’animal de partager des informations à d’autres chats.

Le chat qui fait ses griffes le fait dans l’optique de communiquer avec d’autres chats. Les messages transmis sont souvent les mêmes : marquer son territoire. Les griffes se voient physiquement, c’est donc un aspect visuel. C’est aussi un aspect olfactif grâce aux phéromones qui se trouvent dans la griffe.

Une autre raison de faire ses griffes serait pour l’animal le retrait des morceaux de griffes qui sont morts. C’est l’occasion pour permettre au félin d’avoir de nouvelles griffes qui poussent par la suite.

Il est normal pour un chat de faire ses griffes. C’est le contraire qui serait inquiétant. Il a besoin de faire ses griffes pour se sentir bien dans sa tête et avoir un tempérament équilibré.
Néanmoins, d’un chat à un autre, ce comportement peut varier. Il y a des animaux qui n’hésiteront pas à faire leurs griffes très régulièrement, jusqu’à ce que cela devienne une habitude, quand d’autres vont le faire à une fréquence moins importante. Les animaux qui le font souvent sont problématiques, car ils peuvent le faire sur plusieurs meubles et endommager votre mobilier.

A lire aussi >> Couper les griffes d’un chat : comment faire ?

Que faire quand mon chat fait ses griffes un peu partout ?

Il n’est pas utile de “punir” le chat. La punition n’apporte rien de bon et il deviendra plus méfiant envers vous. N’oubliez pas que le chat peut très bien se débrouiller naturellement contrairement au chien. Le chat peut se nourrir tout seul alors que le chien a besoin de la présence de sa famille pour manger.

La meilleure des solutions qui a bien fonctionné chez nous, et ailleurs, reste de détourner l’attention de chat. Il s’agit de lui présenter l’objet sur lequel il pourra faire ses griffes en toute tranquillité. Vous pourrez le récompenser par la suite avec une friandise. Dans l’esprit du félin, il va comprendre qu’en faisant cette action, à cet endroit précis, il aura une récompense. Pourquoi continuerait-il à faire ses griffes ailleurs ?

Bien choisir son support de griffes pour le chat

Le chat est un animal parfois capricieux. Il peut aimer un support et pas un autre. Il est important de découvrir le support qu’il préfère. Cela peut être un arbre à chat, un griffoir, un vieux tapis… quelque chose sur lequel il se sent pleinement à l’aise.
L’emplacement du griffoir est stratégique. Il doit être placé dans un lieu parfaitement adapté.

Celui-ci doit répondre à des critères importants pour le chat : un espace qui lui appartient, personne d’autre (même pas un autre chat) ne peut y venir et être placé à la vue de tout le monde.

Que faire si le chat ne veut pas griffer sur le nouveau support ?

C’est un cas qui peut malheureusement se produire. Le chat a bien pris connaissance du nouveau griffoir mais il n’y va pas… Que faire ? Tout simplement, en toute délicatesse, prenez les pattes de l’animal, puis vous les déposez sur le support pour qu’il sorte les griffes. Enfin, vous le ferez griffer pour qu’il en profite et comprenne que c’est une action autorisée. Dès qu’il se met à griffer dessus, donnez-lui une récompense si vous le désirez. Attention à ce qu’il ne vienne pas griffer uniquement pour obtenir une friandise de votre part…

Mon chat continue de faire ses griffes un peu partout dans la maison.

Quelque part, c’est normal. Il viendra griffer sur des zones qu’il connaît, car il y a son odeur et il verra les traces de griffes sur cette zone. Le chat sera enclin et stimulé à recommencer dessus.

Dans ce cas, il faut masquer cette zone de deux manières :

  • cacher la zone où les griffes sont apparentes,
  • parfumer les endroits où les griffures sont apparentes à plusieurs reprises pour que les phéromones du chat finissent par disparaître.

Bien choisir son arbre à chat

L’arbre à chat est un accessoire indispensable pour tous les propriétaires de chat. C’est un objet qui permet à l’animal de s’exprimer en toute tranquillité. C’est son terrain de jeu. Il devra être le seul à y avoir accès. C’est un endroit où il pourra exercer tous ses instincts, en toute tranquillité. L’animal pourra passer des journées entières dessus.

Le choix d’un arbre à chat est très important. Voici les critères à bien prendre en compte :

  • La hauteur : celle-ci doit être d’au moins un 1 mètre. Le chat est agile et il a besoin de grimper, de s’agripper, de s’étirer…
  • La stabilité : le chat doit pouvoir bouger dessus, à toute vitesse, sans craindre de renverser l’arbre à chat.
  • La largeur : un arbre à chat trop étroit ne sera pas intéressant pour le chat, surtout lorsqu’il sera adulte.
  • L’âge : l’arbre à chat doit être sélectionné en fonction de la taille et du poids du chat adulte, et non à son poids et à sa corpulence actuels (valable surtout s’il s’agit d’un chaton).
  • Être bien équipé : il doit y avoir plusieurs griffoirs et une ou plusieurs cachettes pour se protéger des éventuels prédateurs ou pour se reposer en toute tranquillité.
  • Des plateaux larges : les plateaux doivent être suffisamment importants pour permettre à l’animal d’être pleinement à l’aise.

Avec tous ces paramètres, vous aurez toutes les clefs pour choisir le meilleur arbre à chat qui vous satisfera !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here