Mon chat a peur de mon bébé : que faire ?

chat peur bébé

L’arrivée d’un bébé à la maison est souvent une source de stress importante pour le chat. Il est essentiel de bien préparer l’habitat et de mettre en place de petites règles toutes simples qui vont permettre de mettre le chat dans les meilleures dispositions.

Dans cet article, nous allons vous présenter plusieurs astuces pour permettre une bonne arrivée du bébé au sein de la maison et un chat pleinement épanoui et décontracté.

Préparer la maison avant l’accouchement

Que ce soit une maison ou un appartement, celui-ci doit être préparé pour le bébé, mais aussi pour le chat. L’environnement devra être étudié pour que le chat puisse avoir un endroit dans lequel il se sentira en sécurité et à l’aise.

On n’oublie pas que le chat est un animal qui ne supporte pas du tout (mais alors, vraiment pas du tout) qu’on change ses habitudes. Si vous le bousculez un peu trop, il y a des chances pour qu’il soit mal à l’aise et adopte un comportement indésirable.
Le premier aspect à prendre en compte va être les points d’observation de l’animal. Généralement il choisit des zones précises, qui sont situées en hauteur. On pense aux chaises, aux arbres à chat, aux coussins…

Veillez à ce qu’il ne soit pas à une zone à risque, c’est-à-dire une zone où le bébé peut mettre en danger son espace. Le chat doit pouvoir être en sécurité et apaisé à la maison. C’est aussi le cas pour le chat qui doit accéder à son espace sans difficulté.

Lors de l’aménagement de la chambre du bébé, vous aurez l’occasion d’utiliser des phéromones à diffuser dans la pièce. Quel intérêt puisque le chat n’y aura pas accès ? Les chats sont des animaux territoriaux qui ont besoin de marquer leur territoire pour se sentir en sécurité. Ainsi, s’il n’a plus accès à cette pièce, il va développer un problème d’anxiété. Il est préférable, dans ce cas, de faire diffuser des phéromones qui sont destinées aux chats pour qu’il ressente cette odeur et se sente en sécurité. C’est inodore pour le bébé et ne mettra pas en danger sa santé.

L’arrivée d’un bébé indique des changements énormes au sein de votre quotidien. Les femmes sont plus souvent à la maison, parfois allongées. Les hommes s’activent davantage pour soulager leur femme. Le chat va repérer des changements de comportements et se sentir anxieux. Il est important de prendre le temps de réaliser ces changements et de les étaler dans le temps. Pour éviter tout problème, il faut passer du temps avec lui, mais ne surtout pas modifier ses habitudes à son égard. Parfois, on est tenté de faire plus de câlins pour “compenser” un changement. Le chat peut se sentir stressé… Soyez naturel(le) comme vous avez l’habitude de l’être avec lui.

Le bébé arrive à la maison !

Quand le nouveau-né est arrivé à la maternité, il faudra que le papa ramène quelques affaires de la maman et du bébé à la maison en le laissant sur un canapé, un fauteuil, une table… L’objectif est de faire sentir ces odeurs au chat pour qu’il ne soit pas inquiet lors de l’arrivée du bébé à la maison.

Quand le chat vous attend à la maison, il ne va pas comprendre ce qu’il se passe avec le bébé qui pourra lâcher quelques bruits et autres gazouillis. Il va certainement se cacher et se réfugier. Il viendra vous voir quand le bébé sera dans sa chambre à dormir.
Quelques heures plus tard, il faudra faire des présentations, en douceur. Présentez le chat au bébé tout en bloquant les pattes du chat pour éviter tout risque de griffure. En revanche, il est important que le chat puisse le sentir. Il va faire le lien avec les affaires que vous lui aurez rapporté en amont.

Le chat a peur du bébé, que faire ? Il faut laisser le temps au temps. L’animal va reprendre confiance petit à petit. Ce sera à vous de passer du temps avec lui pour le rassurer lui montrer que rien n’a changé pour vous. En revanche, un chat qui a peur d’un bébé doit être sous surveillance en présence du bébé et de ses affaires.

Il est important de l’appâter avec des friandises, de jouer avec lui, de lui donner confiance quand le bébé fait des siestes ou dort. Petit à petit, en présence de votre enfant, faites un geste vers le chat. Au bout d’un moment, il viendra à vous.

Malgré tout, si le chat continue de montrer des signes d’anxiété, la consultation d’un vétérinaire ou d’un comportementaliste félin s’impose et sera certainement la meilleure solution.

Après avoir réalisé les présentations, vous devrez reprendre votre routine habituelle avec le chat. Cela veut dire qu’il faudra prendre le temps de jouer en sa compagnie, de lui donner à manger, de le caresser et de passer du temps avec lui. Les problèmes entre le bébé et le chat peuvent survenir quand les parents délaissent l’animal. Celui-ci est possessif et peut créer des conflits. En prenant le temps, au contraire, de jouer avec lui et de le caresser, il va associer la présence de l’enfant à plus de câlins et de jeux avec vous. Le félin n’en sera que plus heureux !

Nos astuces pour une cohabitation presque parfaite

On ne laissera jamais un bébé sans surveillance (sans aucun prétexte), et encore moins un bébé sans surveillance avec la présence du chat à proximité.

Le bébé n’aura pas accès à la chambre de l’enfant, même pendant la nuit. Le chat pourrait, durant sa phase de recherche de chaleur et de contact de peau, se mettre contre le bébé ou sur lui et provoquer un accident.

Cette précaution est une mesure de prévention. Il ne faut pas créer une barrière entre le chat et le bébé. Bien au contraire. Il faut que le chat et le bébé puissent se toucher et se voir.
Bien que l’hygiène du chat est irréprochable, il ne faut pas laisser le chat lécher les mains du bébé. Celui-ci va les mettre à sa bouche et peut avaler des bactéries nocives. Il en est de même pour vous : si le chat vous lèche les mains, pensez à bien vous les laver pour éviter la contamination.

Quand le bébé deviendra enfant, il va vouloir jouer avec l’animal, et notamment lui attraper la queue. Les moments de jeux entre le chat et l’enfant se feront uniquement sous votre surveillance pour éviter un accident. En théorie, un chat bien équilibré dans sa tête va aller se cacher si un enfant se met à le courser.

Au fil des années, le chat peut ressentir une situation de stress assez importante. Il faudra expliquer à l’enfant ce qu’il a le droit de faire et de ne pas faire pour favoriser la cohabitation de tout le monde.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here